Une agence, pour une meilleure santé

Canicule et fortes chaleurs : les équipes de l'ARS mobilisées !

Actualité
Date de publication
Visuel
canicule gestion de crise ars
L'ARS Paca joue un rôle important dans cette gestion de crise puisqu'elle est chargée d'organiser les soins et de préparer le système de santé pour qu'il s'adapte à cet événement exceptionnel.
Corps de texte

Qu’appelle-t-on « canicule » ?

On parle de canicule lorsque les températures observées sont élevées jour et nuit pendant au moins trois jours d’affilée.

La hausse des températures a des conséquences directes sur notre santé. L’exposition d’une personne à ces températures élevées sans période de fraîcheur suffisante pour permettre à l’organisme de récupérer est susceptible d’entraîner de graves complications pour la santé. Ces périodes de canicule sont alors propices aux pathologies liées à la chaleur et à l’aggravation de pathologies préexistantes.

Le service défense, sécurité et planification, qui fait partie du département de veille et sécurité sanitaire, et la direction de la santé publique environnementale de l'ARS pilotent les ressources en interne. Mobilisé tous les jours depuis lundi matin, il a réuni la direction de l'organisation des soins, la direction de l'offre médico-sociale, les équipes régionales de Santé publique France et de la délégation départementale des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse pour faire un point de situation sur l'impact de cette canicule sur l'offre médico-sociale et sanitaire. 

Mesure phare du niveau 4 : déclenchement des plans bleus dans les établissements médico-sociaux

Le niveau 4 du plan canicule prévoit le déclenchement systématique des plans dans les établissements médico-sociaux. Elaboré sous la responsabilité du directeur de l'établissement médico-social, le plan bleu est un plan d’organisation permettant la mise en œuvre rapide et cohérente des moyens indispensables permettant de faire face efficacement à une crise quelle qu'en soit sa nature.

L'agence demande aussi très fréquemment aux établissements de santé et médico-sociaux de faire remonter à l'ARS les éventuelles difficultés rencontrées sur le terrain.

Le service défense, sécurité et planification mène, dans ce cadre, une grande campagne de sensibilisation des opérateurs sanitaires et médico-sociaux pour garantir la fluidité de l'accès aux urgences cette semaine, et pendant le week-end.

Qu'est-ce que le centre opérationnel départemental ? 

Cette cellule est activée par la préfecture en cas de crise. Présidé par le préfet de département, le COD rassemble l'ensemble des acteurs de la sécurité civile, la police et la gendarmerie nationales, les services de l'Etat concernés et les représentants des collectivités. Il permet de faire des points de situation réguliers sur l'impact global sur la population d'un événement et propose ou décide de certaines actions à mettre en oeuvre dans ce cadre.

Autre mission de l'agence : sensibiliser la population

De nombreux dispositifs de communication sont mis en place pour diffuser des messages de prévention à la population pour que chacun se sente concerné par ce phénomène météorologique.

1. Des communications sur les réseaux sociaux

Twitter et Facebook sont deux outils à notre disposition pour délivrer des messages à la population. Le service communication prépare donc des messages, souvent très ciblés, pour que ses recommandations puissent être diffusées par ses abonnés.

Notre compte Twitter

2. Des communications à la presse

Plusieurs points presse ont été organisés :

  • mardi 25 juin à l'agence au début de l'épisode caniculaire.
    Christine Ortmans a répondu à de nombreux médias, dont La Provence : vidéo.
  • jeudi 27 juin à la préfecture pour un point presse commun sur le déclenchement du niveau rouge du plan canicule dans le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône.
    BFM TV
    La Provence
    20 minutes
    Les autres retombées presse  
  • vendredi 28 juin : un point presse est organisé à la préfecture aujourd'hui pour relayer les recommandations liées à l'épisode de pollution à l'ozone que rencontre la région Paca.

Les Ministres sont aussi très mobilisés et présents sur le terrain

Le Premier ministre Edouard Philippe a présidé vendredi matin au ministère de la Santé une réunion interministérielle sur la canicule qui se poursuit en France. Il se rendra au Centre opérationnel de régulation et de réponse aux urgences sanitaires et sociales (Corruss) du ministère, afin de faire un point sur la gestion de l'épisode caniculaire, et réunira l'ensemble des ministres concernés. Un point de presse a été organisé à l'issue de la réunion.

Suivre le point presse

Le ministre de l'Intérieur sera en visite à Marseille et Avignon cet après-midi. Christophe Castaner commencera par une visite au Centre opérationnel de zone de crise afin d'analyser la gestion de la canicule dans le département, puis par un passage au Centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (Codis). Il était attendu aux alentours de 18h au centre opérationnel départemental (COD) de Vaucluse activé dans le cadre de la canicule en Vaucluse. Il a terminé sa visite en Provence par une visite du Centre de traitement des appels uniques Sdis-Samu-médecins libéraux.

La Ministre des Solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, est également très sollicitée. Elle a, aux côtés de Jérôme Salomon, directeur général de la santé, relayé ses recommandations sanitaires à l'occasion d'un point presse le 27 juin en présence de nombreux médias nationaux.

Revivez sa conférence de presse du 27 juin