Une agence, pour une meilleure santé

Cas de chikungunya dans le Var, 14 cas autochtones ont été confirmés

Actualité
Date de publication
Visuel
Moustique tigre
Depuis l’annonce le 11 août dernier d’un premier cas de chikungunya autochtone dans le département du Var, quatorze cas ont été confirmés ainsi que deux autres fortement probables.
Corps de texte

Deux autres cas suspects, identifiés dans le cadre de l’enquête épidémiologique menée par les équipes médicales de l’ARS et de la Cellule d’intervention en région (Cire) de Santé publique France pour lutter contre le moustique tigre et les maladies dont il est le vecteur, est actuellement en cours d’investigation.

Tous ces cas sont proches géographiquement, ce sont des habitants de la commune du Cannet des Maures et de Taradeau. Le département du Var est repassé en niveau 1 du plan de lutte anti-vectorielle, le dernier cas ayant débuté il y a plus de 45 jours.

La mairie est mobilisée aux côtés des acteurs de la lutte contre le moustique tigre (les services de l’Etat, l’ARS Paca, le Conseil départemental du Var, l’Entente interdépartementale de démoustication (EID) Méditerranée, la Cire, les professionnels de santé) pour accompagner et protéger la population.

 

Voir Aussi