Continuez à prendre soin de votre santé durant le confinement

Actualité
Date de publication
Visuel
continuité des soins et prises en charge durant le COVID19
L’épidémie actuelle peut inciter à différer des soins par crainte d’être contaminé par le Covid-19, pour ne pas surcharger les médecins ou le centre 15, ou parfois par peur d’être verbalisé pour manquement aux règles de confinement.
Corps de texte

Tout-un-chacun doit rester attentif à sa santé, à ses symptômes, et poursuivre ses traitements et soins habituels, en lien avec son médecin, les autres soignants et son entourage.

Il est indispensable de maintenir le suivi et la prise en charge des patients qui nécessitent des soins indispensables ou vivant avec une maladie chronique.

DANS CETTE PAGE...

Il n'y pas de "bons" moments pour tomber malade : ne négligez pas les autres pathologies

Ne pas confondre renoncement aux soins et report de soins !

  1. Il ne faut pas craindre de déranger les professionnels de santé : ils se sont organisés pour continuer à vous prendre en charge dans des conditions sécurisées.
  2. Des circuits de prise en charge dédiés pour les patients testés positifs au Covid-19 ont été mis en place : toutes les précautions sont prises pour permettre l’accueil de patient non porteurs du virus et éviter le risque de contamination
  3. Les professionnels de santé ont mis en place des dispositifs pour permettre une prise en charge à distance : téléconsultations, télésuivi et de la télésurveillance avec les professionnels de santé.

Renoncer, c’est prendre le risque d’un retard de diagnostic et de prise en charge et donc une perte de chance ! Au moindre doute, n’hésitez pas : appelez vos professionnels de santé (médecins, infirmières, pharmaciens...), ils sauront vous conseiller et vous accompagner !

Prolongation de la durée des ordonnances renouvelables

Les mesures de confinement ne doivent pas être la cause d’une interruption de traitements sans un avis médical.

A titre exceptionnel, lorsque la durée de validité d'une ordonnance renouvelable est expirée et afin d'éviter toute interruption de traitement préjudiciable à la santé du patient, les pharmacies d'officine peuvent désormais dispenser, dans le cadre de la posologie initialement prévue, un nombre de boîtes par ligne d'ordonnance garantissant la poursuite du traitement jusqu'au 31 mai 2020 (à l’exclusion des médicaments stupéfiants). Le pharmacien doit en informer le médecin.

Une attention particulièrement pour le suivi de certains patients

Toutes les personnes sous traitement temporaire, atteintes de maladies chroniques ou ayant besoin d'un suivi médical, sont invitées à maintenir le lien avec leur établissement habituel ou leur médecin traitant pour veiller à continuer tous les soins nécessaires.

Contactez le médecin ou le professionnel de santé qui vous suit habituellement :

Une réponse médicale est également apportée en matière de :

  • contraception ou d’interruption volontaire de grossesse
  • prise en charge des violences
  • maladies transmissibles : maladies sexuellement transmissibles et tuberculose
  • troubles psychiques.

Ne vous rendez pas directement au cabinet. Contactez le professionnel qui vous suit. Il vous indiquera si un déplacement est nécessaire.

Les attestations de déplacements dérogatoires prévoient expressément le cas d’une « consultation et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ; consultations et soins des patients atteints d'une affection de longue durée ».

Contactez le centre 15 pour les urgences vitales

Aller plus loin

Liens utiles