Covid-19 en Provence-Alpes-Côte-d'Azur : une situation très tendue dans les hôpitaux

Communiqué de presse
communiqué de presse

Les indicateurs sanitaires montrent une accélération de la circulation du SARS-CoV-2 dans l’ensemble de la région à un niveau sans précédent. Le taux d’incidence est en augmentation continue depuis plusieurs semaines et s’élève ce vendredi 17 décembre à 766 cas pour 100 000 habitants. Le taux de positivité est lui de 8,5 %.

Aujourd’hui, 1 495 personnes sont hospitalisées dans la région Paca pour Covid-19 dont 368 dans un service de réanimation ou de soins intensifs.

Un plan d’action gradué, adapté à l’évolution de l’épidémie

L’Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca) travaille depuis le début de l’épidémie sur la base d’un plan d’action gradué, composé de paliers à « activer » en fonction de l’évolution de l’épidémie et des prospectives de l’Institut Pasteur.

Chaque palier implique un niveau croissant d’ouvertures supplémentaires de lits pour prendre en charge les patients les plus gravement atteints.

L’objectif de ce plan gradué : anticiper les mesures organisationnelles à déployer dans les établissements pour faire face à l’évolution du volume de patients tout en maintenant le plus longtemps possible l’activité courante des établissements. L’accès aux plateaux techniques de recours doit pouvoir se poursuivre pour les patients atteints de pathologies lourdes à prendre en charge sans attendre.

Le palier 4 de ce plan, qui correspond à un taux d’occupation supérieur à 50 % des lits de réanimation par des patients Covid au regard des capacités initiales, est activé depuis lundi 6 décembre 2021.

Au regard de la vitesse d’accroissement de la pression sur les établissements, l’ARS Paca n’exclut pas le passage au palier 5 qui induit une déprogrammation forte de l'activité en médecine et en chirurgie, en évitant les pertes de chance des patients et en permettant des augmentations capacitaires par redéploiement des effectifs blocs, des unités chirurgicales et de médecine.

Des évacuations sanitaires pour soulager les services de réanimation

Dans l’attente et dans le cadre du palier 4 toujours en cours, afin de soulager les services de réanimation, des premières évacuations sanitaires sont d’ores et déjà organisées :

  • Vendredi 17 décembre : deux patients de l’AP-HM vers la région Bretagne ;
  • Samedi 18 décembre : trois patients de Paca supplémentaires vers la région Ile-de-France ;

D’autres évacuations devraient suivre dès le début de semaine prochaine.

Ces opérations résultent d’une étroite collaboration entre le centre national de crise sanitaire, les différentes ARS, les Samu, les équipes médicales des établissements de santé de départ et de destination et les services de la Préfecture de département.

Aller plus loin