COVID-19 : l’ARS Paca alerte sur la dégradation de la situation sanitaire, déclenche le plan blanc au niveau régional et en appelle à la solidarité et à la responsabilité de chacun

Communiqué de presse
communiqué de presse

COVID-19 : l’ARS Paca alerte sur la dégradation de la situation sanitaire, déclenche le plan blanc au niveau régional et en appelle à la solidarité et à la responsabilité de chacun.

Les indicateurs sanitaires s’aggravent de jour en jour dans l’ensemble de la région à un rythme inégalé et pour toutes les classes d’âge. Le taux d’incidence, toujours en forte hausse, atteint désormais 562 pour 100 000 habitants.

Dans le même temps, la pression sur les capacités hospitalières s’accroît. Cela dans un contexte estival, durant lequel les services de réanimation de PACA subissent déjà une pression importante liée à la prise en charge des patients non-COVID, avec un taux d’occupation régional actuellement à 83%. 

L’impact de l’épidémie sur le système de santé devient donc significatif, avec notamment une augmentation de 45% de la file active des patients admis en soins critiques par rapport à mardi 27 juillet.

 Au regard de cette situation, l’Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca) a demandé, mardi 3 août, aux établissements de santé publics et privés de la Région d’activer leur plan blanc. Cette mesure devra permettre aux établissements de santé de s’organiser pour proposer 100 lits supplémentaires en réanimation d’ici une semaine selon les projections actuelles.

Un plan d’action gradué, adapté à l’évolution de l’épidémie

Pour accompagner les établissements de santé dans la gestion de cette crise Covid-19, l’ARS Paca a mis en place depuis 2020 un plan d’action gradué, composé de 5 paliers à « activer » en fonction de l’évolution de l’épidémie. Chaque palier implique un niveau croissant d’ouverture supplémentaire de lits de réanimation.

L’objectif de ce plan gradué : anticiper les mesures organisationnelles à instaurer dans les établissements pour faire face à l’évolution croissante du volume de patients tout en maintenant le plus longtemps possible l’activité courante des établissements.

Le palier 3 de ce plan, qui correspond à un taux d’occupation des lits de réanimation par des patients COVID excédant 30 %, est activé depuis hier.

Face à cette situation dégradée et à ses perspectives, l’ARS Paca lance un appel à la solidarité et à la responsabilité de chacun.

Solidarité de tous envers les soignants déjà lourdement mis à l’épreuve durant les 3 vagues précédentes : un appel est lancé à tous les professionnels de santé volontaires (étudiants, retraités, libéraux, salariés…) de la région Paca pour venir en soutien des équipes soignantes à l’hôpital. Ils sont appelés à se faire connaître via la plateforme Renfort RH https://renfortrh.solidarites-sante.gouv.fr/

Responsabilité de chacun : nous attirons l’attention de la population sur la nécessité absolue de renforcer le port du masque et le respect des gestes barrières (lavage des mains, distanciation physique, aération des lieux clos…).

Nous rappelons par ailleurs qu’à l’heure actuelle, la vaccination reste le moyen le plus efficace pour freiner la propagation du virus. Nous encourageons toute personne éligible à se faire vacciner au plus tôt. Au 1er août, 70 % de la population de 12 ans et plus avait reçu au moins une première injection de vaccin et 60 % avait bénéficié d’un schéma vaccinal complet. Il faut aller plus loin.