Covid-19 : point de situation en Paca

Communiqué de presse
Visuel
communiqué de presse
L’Agence régionale de santé Provence-Alpes-Côte d’Azur a demandé aujourd’hui aux établissements de santé de la région d’activer le cinquième palier du plan de gestion de crise.
Corps de texte

Ce cinquième palier implique une déprogrammation des activités médico-chirurgicales non urgentes ou pouvant être différées.

Les objectifs :

  • Augmenter la capacité des lits en réanimation à 850 lits. Actuellement, 760 lits sont ouverts dans notre région ;
  • Augmenter le nombre de lits de médecine ;
  • Un redéploiement du personnel soignant pour renforcer les unités de soins critiques, y compris entre structures publiques et privées.

De nombreuses opérations devront toutefois être maintenues pour continuer à prendre en charge les patients nécessitant des soins qui ne peuvent pas être repoussés : cancérologie, chirurgie cardiaque, neurochirurgie, interruptions volontaires de grossesses, greffes et prélèvements, suivi rapproché des maladies chroniques.

L’Agence régionale de santé Paca souhaite rappeler qu’il est important de continuer à se rendre chez son médecin lorsque c’est nécessaire ou à recourir à la téléconsultation en cas de besoin.

Pourquoi ?

La circulation virale du Covid-19 connait depuis deux semaines une accélération exponentielle. Les indicateurs sanitaires se détériorent de jour en jour dans l’ensemble de la région et pour toutes les classes d’âge. Le taux d’incidence s’élève ce vendredi 6 novembre à 535 nouveaux cas pour 100 000 habitants. Le taux de positivité a dépassé cette semaine la barre des 20%.

Aujourd’hui, 1 799 personnes sont hospitalisées dans la région Paca dans un établissement de court séjour pour Covid-19, 462 personnes sont en service de réanimation ou de soins intensifs pour Covid-19.

Afin de soulager les services de réanimation de la région, 8 évacuations sanitaires ont été organisées ces dernières semaines vers la région Bretagne.