Crèches, écoles, établissements scolaires

Actualité
Coronavirus Covid-19
ecoles creches etablissements scolaire covid 19

Les crèches, écoles, collèges et lycées restent ouverts avec un protocole sanitaire renforcé dont le port du masque obligatoire dès l’âge de 6 ans.

La prise en charge périscolaire (garderie, centres aérés) est également maintenue tout comme les structures d’accueil spécialisées pour les enfants en difficulté physique ou psychique notamment les instituts médico-éducatifs.

Les formations et concours font aussi l’objet de dérogation.

Concernant l’enseignement supérieur, l’ensemble des cours magistraux et travaux dirigés sont désormais en distanciel sauf exception pour certains travaux pratiques. L’accès aux bibliothèques universitaires est possible mais uniquement sur rendez-vous. Les restaurants universitaires ne pourront que faire de la vente à emporter.

Le rôle des ARS est désormais étendu à tous les cas confirmés – dès le premier cas – dans toutes les structures d’accueil du jeune enfant.

Cela inclut l’ensemble des établissements d’accueil du jeune enfant (micro crèches, halte-garderie, crèches collectives, crèches familiales, jardins d’enfants), les Maisons d’assistants maternels, les relais d’assistants maternels (RAM) et les lieux d’accueil enfants parents (LAEP), quelle que soit leur capacité d’accueil.

L’ARS est alertée par l’Assurance Maladie dès le premier cas confirmé dans la structure.

Lorsqu’un cas est détecté dans une crèche il est directement isolé chez lui 7 jours. Le test PCR n’est pas exigé.

Pour plus d’informations sur le protocole sanitaire pour l’accueil des enfants 0 à 3 ans - 20 octobre (pdf, 1.59 Mo)

Si un enfant de moins de 3 ans est cas contact d’un adulte de son foyer, il reste isolé 7 jours après les la guérisons de ses parents. Le test PCR n’est pas exigé.

Cas positifs

Les enfants de moins de 11 ans présentant des symptômes doivent s'isoler 7 jours jusqu’à l’arrêt des signes.

L'isolement peut être prolongé de 48h si l'enfant présente encore de la fièvre.

Les parents doivent se faire tester.

Le retour à l’école peut se faire au bout de 7 jours sans qu’un test ne soit réalisé et en l’absence de symptômes.

Le protocole sanitaire a été communiqué aux directeurs d’établissement et est en ligne sur le site de l’éducation nationale.
 

Cas contact

La durée de l'isolement est de 7 jours à partir du dernier contact avec un cas confirmé.

Un test RT-PCR doit être réalisé au 7ème jour et l'isolement est alors levée si le résultat est négatif.

En cas de test positif, les mesures d’isolement applicables au cas confirmés et rappelées ci-avant s’appliquent. Si la personne contact à risque vit sous le même toit que le cas confirmé, l’isolement se prolonge de 7 jours après la guérison du cas confirmé. Un test doit être réalisé à J+7 ou lors de l’apparition de symptômes.

Retour à l'école

Le retour à l’école peut se faire au bout de 7 jours sans qu’un test ne soit réalisé et en l’absence de symptômes.

Le retour à l’école ou dans l’établissement se fait, sous réserve de la poursuite du respect strict des mesures barrières et du port rigoureux du masque chirurgical pendant une période de 7 jours, conformément à l’avis du Conseil Scientifique, hors mis pour les enfants de moins de 6 ans.

Cas contact

Pour les élèves du second degré, le retour à l’école peut se faire après obtention d’un résultat de test négatif réalisé au bout de 7 jours.

En l’absence de test chez les enfants de plus de 11 ans et les personnels, la quarantaine est prolongée jusqu’à 14 jours. 

Les personnels et les élèves identifiés comme contacts à risque ne sont pas accueillis dans l’école ou l’établissement jusqu’au résultat négatif d’un test RT-PCR réalisé 7 jours après le dernier contact avec le cas confirmé.

Les responsables légaux des élèves doivent attester sur l’honneur de la réalisation du test et du résultat négatif de celui-ci. En l’absence d’une telle attestation, l’éviction scolaire est maintenue jusqu’à sa production et pour une durée maximale de 14 jours.

Si l’élève ou le personnel fait l’objet d’un test positif, il se conforme aux prescriptions relatives aux cas confirmés.

La fermeture d’un établissement scolaire n’est pas systématique. Cette décision dépend des risques liés à la circulation du virus : il faut analyser la nature des contacts, le respect des gestes de protection et de distance, etc.  Cette appréciation se fait au cas par cas.

NB : Dans son avis du 17 septembre 2020, le Haut conseil de la santé publique (HCSP) souligne que les masques grand public de catégorie 1 répondant aux spécifications de l’Afnor (tels que ceux que le Ministère de l’éducation nationale fournit à ses agents) garantissent un niveau de filtration élevé et sont suffisamment protecteurs dans le contexte scolaire.

Le port du masque grand public afnor 1 protège suffisamment y compris s’il est au contact d’un enfant de moins de 11 ans ne portant pas le masque