Départ à la retraite de Philippe De Mester, directeur général de l'ARS Paca

Communiqué de presse

En poste en Provence-Alpes-Côte d’Azur depuis le 15 janvier 2019, Philippe De Mester, directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d’Azur, a quitté ses fonctions le 31 août 2022.

Au cours de ces 3 années, Philippe De Mester a piloté l’ARS Paca pour préparer le système de santé à affronter plusieurs crises sanitaires : contamination de l’eau à la cryptosporidiose, l’épisode d’infection à pneumocoque à Marseille, les conséquences sanitaires de la tempête Alex dans les Alpes-Maritimes, la crise sanitaire Covid-19...

Très attaché à l’ancrage territorial de l’agence, il a mené avec son équipe un travail de fond pour répondre à tous les enjeux auxquels notre système de santé est confronté : le renforcement de l’accès aux soins et des prises en charge (déploiement des CPTS, augmentation du nombre de maisons de santé pluriprofessionnelles, rédaction d’une stratégie régionale sur le cancer, sur la santé mentale), l’accompagnement des établissements sanitaires et médico-sociaux et des professionnels de santé (notamment avec le Ségur de la santé), le déploiement de campagnes de prévention (sur la lutte contre le moustique, sur la santé sexuelle, ou encore sur la vaccination Covid, « Le vaccin a des effets désirables »).

Le successeur de Philippe De Mester sera prochainement nommé en Conseil des Ministres. L’intérim sera assuré par Sébastien Debeaumont, directeur général adjoint.

Retour sur son parcours 

Philippe De Mester a débuté sa carrière en tant qu’assistant de service social au service de l’Enfance du département du Nord, à Lille. Il a entamé sa carrière de fonctionnaire en 1986 au ministère de l'intérieur à sa sortie de l'Ena. Directeur du cabinet du préfet de la Manche jusqu'en 1988, il a ensuite dirigé le cabinet du préfet de la région et du département de la Guadeloupe entre 1988 et 1990, avant d'être secrétaire général de la préfecture du Tarn, jusqu'en 1992.

Il a ensuite rejoint le cabinet du directeur général de l'administration au ministère de l'Intérieur jusqu'en 1994, puis la direction du cabinet du préfet du Val-de-Marne à Créteil jusqu'en 1996.

Il est alors missionné pour créer la nouvelle Agence régionale de l'hospitalisation d'Alsace, constituée par la réforme de la Sécurité sociale. Deux ans plus tard, il devient directeur général des services du conseil régional de Haute-Normandie, puis préfet de Mayotte et des Alpes-de-Haute-Provence.
En 2004, il devient pilote de la gestion et de l’exploitation du réseau ferroviaire au poste de directeur régional de Réseau ferré de France pour Rhône-Alpes et l’Auvergne. Il y assure la conduite de grands projets d’infrastructures, telle la ligne Lyon-Turin ou le contournement de Lyon, en partenariat étroit avec la SNCF, la Région et l’Etat.

Il assure ensuite les fonctions de directeur général de l'Opac du Rhône, puis directeur général des services de la région Rhône-Alpes, et préfet de la Somme, avant de rejoindre l’ARS Paca en 2019.