Une agence, pour une meilleure santé

Dépistage dans 3 abattoirs de Vaucluse

Communiqué de presse
Visuel
communiqué de presse
Le dépistage constitue l’un des enjeux-clefs du déconfinement. Il permet de repérer le plus tôt possible les personnes positives au Covid-19 et d’organiser leur isolement. Depuis le 11 mai, l’Agence régionale de santé (ARS) Paca invite d’ailleurs toutes les personnes qui présentent les symptômes du Covid-19 à contacter leur médecin traitant pour se faire prescrire un test RT-PCR.
Corps de texte

Il est essentiel que la capacité de dépistage puisse être pleinement mobilisée au bénéfice des personnes symptomatiques, des cas contacts et des personnes à risque.

Pour y parvenir, les professionnels de santé sont non seulement invités à prendre en charge les personnes qui se présenteraient à elles, mais également à multiplier les initiatives permettant d’aller au-devant de tous ceux qui présentent des symptômes et qui hésiteraient à consulter leur médecin traitant ou à se rendre dans un lieu de prise en charge.

Des dépistages systématiques dans les abattoirs de Vaucluse

Des abattoirs ont été identifiés comme des lieux de transmissions potentiels du Covid-19. Trois grandes opérations de dépistage sont donc organisées dans les abattoirs de Vaucluse par la délégation départementale de Vaucluse de l’ARS Paca, en lien avec la Préfecture de Vaucluse et la direction départementale de la protection des populations : Ces dépistages concernent les établissements Ribot de Lapalud, l’abattoir du Pays d'Apt - Triquefauts et l’abattoir Gaudin à Caseneuve.

Deux laboratoires du département sont mobilisés pour assurer ces opérations de dépistage sur site : le laboratoire Biomédival de Bollène et le laboratoire Bioaxiome d’Apt. Les opérations de prélèvement auront lieu entre le 19 et le 25 mai, et vont permettre le dépistage d’une centaine de personnes.

Ces tests permettront de repérer rapidement les éventuels cas positifs et surtout de protéger les autres travailleurs, en organisant, le cas échéant, l’isolement des personnes malades.