Réaliser des tests antigéniques

Actualité
Coronavirus Covid-19
Date de publication
Visuel
Déploiement test antigéniques

La stratégie nationale de lutte contre la COVID-19 vise à tester, alerter et protéger afin de couper au plus vite les chaînes de contamination. Depuis le mois d’octobre 2020, les tests antigéniques viennent compléter la stratégie de test par RT-PCR.

Corps de texte

Les tests antigéniques rapides constituent un outil supplémentaire pour réduire les chaines de transmission virale, en complément des RT-PCR, qui restent la technique de référence pour la détection de l’infection à la COVID.

Avec un résultat disponible en 15 à 30 minutes, ces tests permettent :

  • de déterminer si une personne est porteuse du virus au moment du testgrâce à un prélèvement nasopharyngée.
  • de rendre un avis rapide permettant d’enclencher les mesures de prévention le plus rapidement possible
  • d’augmenter la capacité de dépistage en venant en complément des capacités RT-PCR déployées dans les laboratoires, hospitaliers ou de ville, et permettent ainsi de diminuer la pression existant actuellement sur ces structures.

Ces tests sont intégralement remboursés par l’Assurance maladie.

En situation de dépistage individuel, ces tests rapides (Trod) sont destinés prioritairement  

  • aux patients symptomatiques, présentant des signes cliniques évoquant la maladie ayant débuté depuis moins de quatre jours.
  • aux personnes asymptomatiques lorsqu'elles sont personnes contacts détectées isolément ou au sein d'un cluster

Lorsque les professionnels de santé l'estiment nécessaire, ces tests peuvent être utilisés pour les autres personnes asymptomatiques.

Précisions pour la détection des variantes du SARS-CoV-2

Du fait de la circulation de nouvelles variantes du SARS-CoV-2, il est rappelé l’importance de questionner systématiquement, toute personne se présentant pour un test de dépistage du SARS-CoV-2, sur un potentiel séjour à l’étranger dans les 14 jours précédant la date des symptômes ou du prélèvement ou sur un potentiel contact à risque avec une personne ayant séjourné à l’étranger dans les 14 derniers jours.

En cas de réponse positive, les personnes concernées devront être orientées vers la réalisation d’un test RT PCR.

Les personnes ayant été testées positives à la suite d’un test antigénique doivent être invitées à réaliser un test RT PCR de criblage dans un délai de 36h auprès d’un laboratoire d’analyses médicales.

NB : Du fait des variations de la protéine S constatées pour les nouvelles variantes du SARS-CoV2, les tests antigéniques ciblant uniquement la protéine S, dans le cadre de diagnostics individuels ou d’opérations de dépistage, ne doivent pas être utilisés au regard du risque de faux négatifs pour ces variantes. Les tests antigéniques ciblant d’autres protéines, notamment la protéine N, ne sont pas concernés et peuvent continuer à être mobilisés. La liste des tests antigéniques avec les cibles visées par chaque test est disponible sur le site internet https://covid-19.sante.gouv.fr/tests

Le dispositif de recherche des variantes d’intérêt est étendu aux tests antigéniques rapides. Ceux-ci doivent conserver toutes leur place dans la stratégie de lutte contre l’épidémie, selon les indications actuellement en vigueur. Les tests antigéniques avec un résultat positif doivent désormais faire l’objet d’un second prélèvement, en vue d’une RT-PCR de criblage, afin de rechercher les mutations spécifiques des variantes d’intérêt.

  • Lorsque ce second prélèvement peut être réalisé dans le même temps, celui-ci doit être privilégié, dans le cadre d’un conventionnement entre acteurs.
  • Dans le cas contraire, le patient doit être adressé à un laboratoire de biologie médicale pour la réaliser ou bénéficier d’un prélèvement réalisé à domicile par un professionnel de santé.

 

Les professionnels autorisés à réaliser ces tests doivent être formés au préalable à la pratique du prélèvement nasopharyngé et à l’utilisation des tests :

  • Les médecins,
  • Les pharmaciens,
  • Les infirmiers diplômés d’Etat.
  • Les masseurs-kinésithérapeute
  • Les sages-femmes
  • Les chirurgiens-dentistes

Ces tests peuvent également être réalisés dans les laboratoires de biologie médicale.

Les médecins, les infirmiers diplômés d’Etat et les pharmaciens peuvent réaliser les tests antigéniques dans leurs lieux habituels d’exercice, à savoir dans leur cabinet médical, leur cabinet paramédical, leur officine ou au domicile du patient.

Barnum ou drive

Si l’espace dédié au dépistage ne se situe pas dans les locaux du lieu d’exercice, il peut être placé à proximité immédiate, à savoir le plus proche possible.

L’installation d’un barnum ou d’un drive à proximité immédiate du lieu d’exercice, que l’espace soit public ou privé, nécessite une autorisation ou un accord préalable de la mairie. Elle ne doit pas perturber la circulation sur la voie publique. L’assurance du lieu d’exercice devra intégrer l’extension, si elle existe.

Si l’espace de dépistage est éloigné du lieu d’exercice une déclaration au représentant de l'Etat dans le département est nécessaire

Les conditions matérielles à remplir

L’annexe à l’article 26-1 de l’arrêté du 10 juillet 2020 modifié précise les conditions de faisabilité, de sécurité et de qualité propres à ces tests, quel que soit le lieu dédié :

L’utilisation des tests doit être conforme aux conditions prévues par le fabricant et figurant dans la notice d’utilisation (des tutoriels peuvent également être mis à disposition en ligne).

La liste des tests autorisés est disponible sur le site internet du ministère chargé de la santé :

Le rendu des résultats

Tout résultat (positif comme négatif) devra impérativement être saisi dans un système de saisie, l’outil SI-DEP, recueillant l’ensemble des résultats de tests.

A compter du 23 décembre, tous les professionnels de santé libéraux habilités à pratiquer des tests antigéniques et porteurs de carte CPS peuvent être répertoriés en tant que tel sur l'annuaire Santé.fr.

Pour y figurer, un formulaire permet au professionnel d’indiquer qu’il pratique les tests antigéniques et de détailler les aspects organisationnels de son offre : rendez-vous, téléphone spécifique, horaires spécifiques.

    Accéder au formulaire

    Les modalités pour se connecter à ce formulaire sont disponibles sur ce lien :

    Les tests antigéniques peuvent être utilisés lors d’opérations de dépistage collectif, organisées notamment par un employeur ou une collectivité publique au sein de populations ciblées (établissements d’enseignement supérieur, personnel des établissements d’hébergement collectif, personnels des EHPAD, établissements pénitentiaires, etc.) en cas de cluster, ou de suspicion de cluster ou de circulation particulièrement active du virus.

    Il s’agit de rendre l’accès aux tests beaucoup plus facile grâce au déploiement de capacité de tests près des lieux de vie, de travail et d’études de la population afin de permettre de se faire tester au moindre doute (symptômes, crainte d’une exposition à risque notamment) et de rendre la prise en charge des cas positifs beaucoup plus efficace en enclenchant sans délais les mesures d’isolement et d’identification des contacts à risques et d’isolement.

    Toutefois, les personnes ayant été diagnostiquées positives à la suite d’un test antigénique et qui se situent dans une situation à risque (retour de voyage, clusters et zones d’augmentation forte et inexpliquée de l’incidence (uniquement sur quelques cas pour échantillonnage dans ces deux dernières situations)) doivent être invitées à réaliser un test RT-PCR.

    Des recommandations régionales précisent l'ensemble des prérequis techniques et préparatoires à toute campagne de dépistage qui serait menée dans ce contexte et rappellent quelles sont les obligations à respecter pour permettre la réalisation des tests dans de bonnes conditions.

    Aller plus loin

    Support technique SI-DEP

    Pour toute question technique sur SI-DEP : contactez le support de l’ANS par téléphone au : 0 800 08 32 04 de 9h00 à 20h00 du lundi au samedi (Appel gratuit)