Une agence, pour une meilleure santé

Hautes-Alpes

Article
Visuel
Image Source
HA
En 2014, le département des Hautes-Alpes comptait 139 883 habitants avec une densité de 25,1 contre 157,8 en Paca.
45,3 % des personnes vivent dans les grandes aires urbaines.
Corps de texte

Le taux de natalité est de 10,1 pour 1000 habitants, le plus faible de la région avec les Alpes-de-Haute-Provence.

En revanche, le taux de mortalité infantile en 2013 est inférieur à celui de la région et de la France métropolitaine, il est le 5ème taux de la région.

Le taux de mortalité en 2014 est identique à celui de la région (9,4 pour 1000 habitants) et un indice de vieillissement en 2014 (98,4) qui reste supérieur à la moyenne régionale (91,6) et nationale (74,5).

En 2014, l’espérance de vie à la naissance restait dans les moyennes nationale et régionale tant pour les hommes que pour les femmes (respectivement 81,0 et 85,7), tout comme l’espérance de vie à 60 ans.

  • Optimiser le recours des personnes âgées aux urgences.
  • Favoriser le maintien à domicile de la personne âgée par la prévention de la perte d’autonomie.
  • Améliorer la coordination des différents intervenants autour de la personne âgée.
  • Rendre lisible pour les acteurs et l’usager l’ensemble des dispositifs et services.
  • Améliorer la couverture interdépartementale du centre neurologique.
  • Améliorer la prise en charge en santé mentale des adolescents.
  • Faciliter le parcours de la personne en situation d’addiction.
  • Repérer les points de rupture dans le parcours de la personne malade chronique.
  • Le plan d’actions sera élaboré par le groupe de travail.
  • Agir collectivement sur les conditions de précarité du malade chronique.
  • Intégrer l’éducation thérapeutique du patient (ETP) dans le parcours du malade chronique.
  • Affiner avec tous les partenaires une analyse qualitative des besoins.
  • Assurer la qualité de la prise en charge et la recomposition de l’offre dans les établissements accueillant les personnes handicapées.
  • Contribuer à la mise en œuvre et au développement du maillage régional dans le cadre du plan autisme.
  • Lutter contre la désertification médicale.
  • Optimiser l’offre de soins sur le territoire.
  • Elaborer une étude pour chacun des 4 territoires, constituant le département, qui serve de référence et d’outil aux acteurs