Laboratoires : modalités pour le dépistage COVID-19 en région Paca

Actualité
Date de publication
Visuel
Test dépistage covid-19 laboratoire et centres de dépistage
Le Gouvernement met tout en oeuvre pour rendre l’accès aux tests facile et rapide, pour toute personne présentant des symptômes et pour les personnes ayant été en contact étroit avec des personnes infectées : il mobilise notamment tous les acteurs avec un objectif de 700 000 personnes testées par semaine d’ici le 11 mai.
Corps de texte

A partir du 11 mai, toutes les personnes présentant des symptômes pourront se faire tester, après avis de leur médecin et sur prescription médicale.

Le laboratoire de biologie médicale doit respecter les critères suivants :

  • Informer les patients des modalités de prélèvement (appel préalable, prescription obligatoire, lieu et horaire de prélèvement, port d’un masque,…) ;

Afin d’augmenter les capacités de tests nécessaires pour l’ensemble des besoins de dépistage, une mise à disposition des matériels et des personnels compétents des laboratoires de recherche, des laboratoires  d’analyses vétérinaires, des laboratoires de la police ou de la gendarmerie et des laboratoires départementaux d’analyse pourra être envisagée.

Des précisions seront apportées prochainement.

Voir la liste des laboratoires réalisant le dépistage COVID 19

Chaque projet de « centre de dépistage » doit être apprécié au regard de la réalité des besoins du territoire. Il convient en effet de ne pas aggraver les tensions  d’approvisionnement en équipement de  protection, en kits de prélèvement et en kits de réactifs, ni de créer une redondance par rapport à l’offre  existante des laboratoires de biologie médicale sur ce territoire. 

Ces initiatives doivent donc être strictement encadrées par :

  • un adossement obligatoire à un laboratoire de biologie médicale ;
  • une prescription médicale délivrée par le médecin traitant dans le strict respect des cibles prioritaires évoquées cidessus ;
  • la réalisation des prélèvements uniquement par le personnel du laboratoire ou un professionnel  ayant passé convention avec celuici ;
  • l’accueil et la réalisation des prélèvements dans le cadre de rendezvous dédiés afin d’empêcher le regroupement de plusieurs personnes et d’assurer le strict respect du confinement et des  mesures barrières ;
  • la dotation du dit centre de dépistage en EPI ;
  • une gestion des déchets de soins (Dasri) en conformité avec la réglementation en vigueur.

Les tests « drive » sont des prélèvements effectués directement dans le véhicule du patient, fenêtre baissée, sur un site réservé où il peut stationner.

Le « drive » doit être adossé à un laboratoire de biologie médicale.

Le prélèvement d’un  échantillon humain fait partie de la phase pré-analytique d’un examen de biologie médicale, il est donc réalisé sous la responsabilité du biologiste médical.

Dans certains cas, les collectivités territoriales peuvent apporter une aide à l’aménagement du « drive » : zone de stationnement aux abords du  laboratoire, prêt de matériel, installation de tente etc..

Les résultats devront être communiqués au patient dans un délai de 24 heures maximum.

Dans l’attente des résultats du test, le patient devra rester chez lui en respectant les consignes sanitaires (surveillance des signes cliniques, numéro de contact, consultation à domicile à J7, équipement de protection du patient, règles d’hygiène…).

Le biologiste médical communique le résultat au patient dépisté, au médecin prescripteur et au médecin traitant si différent.

En cas de résultat positif, le patient est informé des consignes à respecter pour protéger son entourage. Celles-ci peuvent être transmises par voie électronique ou affichées sur le site internet du laboratoire.

Signalement des cas et suivi de vos capacités de tests

Les remontées des résultats par les laboratoires de biologie médicale se font quotidiennement via un questionnaire. Les informations sur l’activité doivent être saisies par le laboratoire siège (porteur du FINESS juridique) pour l’ensemble de ses sites.

Aucune donnée nominative ne doit être transmise par ce circuit. Les consignes de remplissage sont précisées dans le questionnaire accessible par le lien suivant :

Signaler des cas positifs

Le prélèvement et les renseignements cliniques seront transmis au Centre national de référence des virus des infections respiratoires dont la grippe pour que celui-ci remplisse ses missions de surveillance. 

A partir du 11 mai

Le ministère des solidarités et de la santé met en place un dispositif de recensement des capacités de prélèvement et de diagnostic du SARS CoV2.

Vous pourrez y déclarer les cas positifs de Covid, vos capacités de tests et les tensions en consommables

L’adresse de la plateforme est a suivante : https://laboratoires.fabrique.social.gouv.fr/

Il est indispensable que chacun des laboratoires participant à l’effort national de dépistage renseigne la plateforme DREES qui  a vocation à devenir l’outil de référence.

Aussi, il est demandé à tous les laboratoires de créer un compte sur cette plateforme  afin de recevoir un identifiant unique et un mot de passe qui leur permet d’accéder à leur fiche individuelle.

Cette demande de création de compte doit être faite sans délai par messagerie à l’adresse suivante : [email protected]

Afin de permettre une déclaration exhaustive sur le portail de déclaration de la DREES, la plateforme d'enquête en ligne LIMESURVEY fermera définitivement le dimanche 10 Mai à 12h00.

Le dépistage du SARS Cov2 par RT-PCR devra être prescrit par un médecin. La prescription peut être adressée par le médecin directement au laboratoire par tout moyen disponible (messagerie, fax, système d’information sécurisé…). 

La description des signes cliniques et des facteurs de risque devra accompagner la prescription afin de vérifier que les indications sont respectées pour permettre le déclenchement du dépistage par le biologiste.

Une vigilance particulière est portée aux points suivants :

  • Le préleveur doit être équipe d’un équipement de protection (charlotte gants, sur blouses, masques, lunettes) ;
  • La réalisation des prélèvements naso-pharyngés doit être faite par un personnel expérimenté ;
  • Les kits doivent être mis à dispositions pour les infirmiers préleveurs (EPI dont masques FFP2, écouvillons…) ;
  • La prélèvement doit être suffisamment profond en raison du risque de faux négatif en cas de prélèvements trop superficiels ;
  • L’auto-prélèvements fortement déconseillés étant donné la difficulté à les réaliser sachant que la performance des tests dépend étroitement de la qualité du prélèvement (risque de faux négatifs). 

En cas de mise en œuvre de la phase analytique par le laboratoire, il doit utiliser des kits RT-PCR marqués « CE » avec 2 cibles minimum ou validés par le CNR, ouvrant droit à la prise en charge par l’assurance maladie.

Consulter la liste des réactifs de diagnostic par RT-PCR du SARS-CoV-2

L’inscription de la détection du génome du SARS-CoV-2 par RT-PCR (code acte 5271) a été ajoutée au  chapitre 19 de la nomenclature des actes de biologie médicale prévue à l’article L.162-1-7 du code de la sécurité sociale par arrêté du 7 mars 2020.