Une agence, pour une meilleure santé

Infections associées aux soins

Article
Visuel
Image Source
Infections
Les infections associées aux soins sont celles qui surviennent au cours ou à la suite de la prise en charge (diagnostique, thérapeutique, palliative, préventive ou éducative) d’un patient, et si elle n’était ni présente, ni en incubation au début de la prise en charge. Lorsqu’elles sont consécutives à une hospitalisation, on parle alors d’infections nosocomiales.
Corps de texte

Au niveau national

Selon l'enquête nationale de prévalence menée dans près de 2 000 établissements, le taux de prévalence des patients infectés s'élevait en France en 2012 à 5,1 %.

Quatre localisations infectieuses représentaient plus de 70% de toutes les infections nosocomiales (IN) recensées en 2012 en France : 

  • les infections urinaires (29,9% de toutes les IN recensées),
  • les pneumonies (16,7%),
  • les infections du site opératoire (13,5%),
  • les bactériémies/septicémies (10,1%).

Au niveau régional

Au cours de l'année 2016, 252 signalements d'infections associées aux soins ont été effectués par  66 établissements de la région Paca.

Ces épisodes, dont 21 % étaient des épisodes groupés impliquant au moins 2 patients, ont concerné 639 patients. 5 % d'entre-eux sont décédés.

Les infections ont touché préférentiellement les systèmes digestifs (44%) urinaires (21%) et respiratoires (12%).

Les principaux germes mis en cause étaient Klebsiella pneumonia résistant aux carbapenemes, Clostridium difficile, Escherichia coli résistant aux carbapenemes.

Etablissements de santé

Lors de l'apparition d'un nouveau cas d'infections liées aux soins, après un signalement interne, les fiches de signalement doivent être adressées par l’établissement de santé simultanément au Centre de coordination de la lutte contre les infections nosocomiales (CClin) et à l'Agence régionale de santé (ARS).

Les CClin et leurs antennes régionales (Arlin) procèdent alors à l’analyse réactive des signalements et apportent une expertise à l’établissement et à l’ARS pour la mise en œuvre des mesures de gestion.

Depuis le 1er mars 2012, le signalement externe doit être effectué par l'intermédiaire de l'outil de télésignalement des infections nosocomiales e-SIN, déployé par l’Institut de veille sanitaire à partir d'octobre 2011.

Connexion à e-SIN

Etablissements d’hébergement pour personnes âgées ou handicapées

Le risque infectieux représente un problème majeur de santé publique dans les établissements hébergeant des personnes âgées ou handicapées, en raison de la fragilité des résidents et du risque de transmission croisée en collectivité.

Rapatriements sanitaires

Le  suivi  des opérations de rapatriement sanitaire organisées vers la France métropolitaine et ultramarine de patients porteurs de maladies transmissibles et nécessitant un isolement ou de bactéries multi-résistantes (BMR) a été renforcé en 2012 afin d’éviter l’introduction ou la dissémination sur le territoire national de certaines maladies infectieuses  et  d’agents  pathogènes.

Aller plus loin

Documents à télécharger

Liens utiles

Contact

Contenu
  • Centre de coordination de la lutte contre les infections nosocomiales Sud-Est
    Tél : 04 78 86 49 49
    Fax : 04 78 86 49 48
  • Antenne régionale (ARLIN) Paca
    Tél : 04 91 74 57 67
    Fax : 04 91 74 57 69
  • Agence régionale de santé Paca - Equipe VSS
    Tél : 04 13 55 80 00
    Fax : 04 13 55 83 44
  • Dr Eveline Jean - Référent régional pour la lutte contre les infections associées aux soins
    04 13 55 80 91
  • Santé publique France Département des maladies infectieuses
    Tél : 01 41 79 67 00