Une agence, pour une meilleure santé

A la rencontre des personnes qualifiées de la région Paca

Actualité
Date de publication
Visuel
Personnes rejoignant leurs mains
Crédit : Fotolia
Depuis 2018, nous organisons, en partenariat avec France Assos Santé Paca, des rencontres avec les personnes qualifiées du territoire afin de redynamiser ce dispositif de démocratie en santé. L'objectif est de faciliter et faire connaitre l'action de ces représentants d'usagers, garants du respect des droits de la personne dans le secteur médico-social.
Corps de texte

Afin de garantir la défense des droits fondamentaux des usagers des établissements et services médico-sociaux, le code de l’action sociale et des familles a instauré en 2002 la mise en place de « personnes qualifiées » dont le rôle est d’accompagner l’usager à faire valoir ses droits.

« (...) toute personne prise en charge par un établissement ou un service social ou médico-social ou son représentant légal peut faire appel, en vue de l'aider à faire valoir ses droits, à une personne qualifiée qu'elle choisit sur une liste établie conjointement par le représentant de l'Etat dans le département, le directeur général de l'agence régionale de santé et le président du conseil général. »

Article L.311-5 du code de l’action sociale et des familles.

L'ARS Paca et la Conférence régionale de la santé et de l'autonomie ont souhaité redynamiser ce dispositif de démocratie en santé, trop peu méconnu en région Paca.

Pour cela, nous organisons depuis 2018 des rencontres avec les personnes qualifiées et les acteurs liés au dispositif lors de cafés collaboratifs. Déjà 3 rencontres ont été organisées dans les départements des Hautes-Alpes, des Alpes-de-Haute-Provence, du Var et du Vaucluse. En avril, les acteurs des Alpes-Maritimes et des Bouches-du-Rhône seront eux aussi réunis.

L'objectif est de définir des actions concrètes pour optimiser le dispositif et l'inscrire dans une démarche globale d’animation de la démocratie en santé sur le territoire :

  • actions de formation,
  • développement d’outils collaboratifs pour mieux informer, communiquer et travailler avec les professionnels de santé,
  • mesurer l’adéquation des moyens matériels alloués avec l’évolution des missions et des relations avec l’usager ;
  • partage de retour d’expériences en conseils territoriaux de santé.
  • etc.

Au total, la région compte 35 personnes qualifiées :

  • 5 dans les Alpes de Haute-Provence
  • 2 dans les Hautes-Alpes
  • 5 dans les Alpes-Maritimes
  • 8 dans les Bouches-du-Rhône
  • 4 dans le Var
  • 11 dans le Vaucluse

     

    Aller plus loin

    Liens utiles

    Comprendre en vidéo