Lancement de la vaccination Covid pour les personnes de plus de 75 ans et pour les personnes « à haut risque » dès le lundi 18 janvier 2021

Communiqué de presse
Visuel
communiqué de presse
A partir du lundi 18 janvier, la vaccination Covid est proposée aux personnes âgées de plus de 75 ans qui vivent à domicile, ainsi qu’aux personnes « à haut risque », sans limite liée à l’âge.
Corps de texte

La vaccination se déroulera dans 52 centres de vaccination dédiés à travers l’ensemble de la région. Chaque personne éligible à la vaccination peut d’ores et déjà prendre rendez-vous auprès du centre de vaccination le plus proche de son domicile : sur la plateforme en ligne « sante.fr »  ou par téléphone au 0 800 730 087 pour les personnes qui ont des difficultés d’accès à internet.

La liste des centres de vaccination est également accessible sur notre site internet en en cliquant ici.

La consultation pré-vaccinale se déroulera directement sur place si la personne n’a pas eu le temps de consulter dans l’intervalle son médecin traitant. Celui-ci est l’interlocuteur de référence pour l’information sur le vaccin et pour s’assurer de la compatibilité de la vaccination et de l’état de santé du patient.

Dès le rendez-vous pris pour la première injection, un autre rendez-vous est planifié 21 à 28 jours plus tard pour la seconde injection.

Qui peut se faire vacciner ?

A partir du lundi 18 janvier 2021, sont éligibles à la vaccination :

  • Les résidents en Ehpad et en unités de soins de longue durée, qui sont vaccinés directement dans les établissements ;
  • Les personnes âgées hébergées en résidences autonomie, résidences services et autres lieux de vie spécialisés, ainsi que dans les foyers de travailleurs migrants ;
  • Les personnes âgées de plus de 75 ans ;
  • Les personnes en situation de handicap vulnérables hébergées en maisons d’accueil spécialisées et foyers d’accueils médicalisées ;
  • Les professionnels de santé, y compris les professionnels libéraux, les aides à domicile intervenant auprès de personnes âgées et handicapées vulnérables et les sapeurs-pompiers, lorsqu’ils ont plus de 50 ans et / ou des comorbidités (liste accessible ici) ;
  • Les personnes ayant une pathologie qui les expose à un très haut risque face à la Covid-19 disposant d’une ordonnance médicale pour se faire vacciner prioritairement. Il s’agit de personnes :
  • atteintes de cancer et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ;
  • atteintes de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés ;
  • transplantées d’organes solides ;
  • transplantées par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques
  • atteintes de poly-pathologies chroniques, avec au moins deux insuffisances d’organes ;
  • atteintes de certaines maladies rares (voire liste sur le site du ministère de la santé) ;
  • atteintes de trisomie 21.

Vaccination en région Provence-Alpes-Côte d’Azur : où en est-on ?

La campagne de vaccination a concerné dans un premier temps les personnes résidant en hébergement collectif et en particulier en Ehpad. La vaccination de ces résidents se poursuit.

A ce jour, plus de 21 000 personnes ont été vaccinées en Paca. Près de 80 centres de vaccination sont d’ores et déjà ouverts aux professionnels libéraux ou salariés de plus de 50 ans ou présentant des facteurs de risque.

Faut-il se faire vacciner si on a déjà eu la Covid ?

Dans le respect des recommandations de la Haute Autorité de Santé, ces personnes doivent pouvoir être vaccinées si elles le souhaitent à l’issue d’une décision partagée avec le médecin. Dans ce cas, il paraît préférable de respecter un délai minimal de trois mois à partir du début des symptômes.