Une agence, pour une meilleure santé

L'ARS Paca prépare le 4ème plan autisme

Communiqué de presse
Visuel
communiqué de presse ARS Paca
Afin de poursuivre le développement des services de santé pour les personnes atteintes d’autisme, l’Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca) se mobilise, en perspective du lancement au premier trimestre 2018 du quatrième plan autisme.
Corps de texte

L’objectif ? Améliorer la prise en charge des personnes autistes (enfants, adultes) tout au long de leurs parcours de vie, de santé et de soins, afin d’éviter toute rupture et d’associer les familles, les aidants, les professionnels à œuvrer ensemble.

L’ARS Paca pilote, aux côtés des ARS Centre Val de Loire et Grand Est, la thématique relative à :

« l’accompagnement et l’orientation des familles : information, formation, guidance et éducation thérapeutique, pair-aidance ». Elle participe au groupe de travail « sur le repérage des adultes en établissements de santé mentale et en établissements sociaux et médico-sociaux » avec l’ARS Bourgogne-Franche-Comté et piloté par l’ARS Haut-de-France.

Une consultation pour construire le nouveau plan autisme.

Le nouveau plan autisme tient compte de l’évaluation du 3ème plan et s’élabore avec les acteurs de santé dans une approche interministérielle permettant ainsi d’articuler les champs du médico-social, social, sanitaire, et bien au-delà avec les services déconcentrés de l’Etat.

Dans le cadre du lancement des travaux de concertation relatif au 4ème plan autisme, Sophie Cluzel, secrétaire d'état chargée des personnes en situation de handicap, a lancé une campagne de concertation dans les territoires et au travers de groupes de travail nationaux.

Cinq axes de travail ont été définis :

  • l’inclusion scolaire des enfants et jeunes avec autisme, au travers de l’accès aux apprentissages, de la maternelle à l’enseignement supérieur, ainsi qu’à la formation professionnelle ;
  • l’inclusion sociale et le plein exercice de la citoyenneté des adultes avec autisme (incluant l’accès à l’emploi et au logement) ;
  • l’appui aux familles, la réponse à leurs besoins, ainsi que la prise en compte de leur expertise dans l’ensemble des parcours et l’accès aux soins ;
  • la recherche, l’innovation et l’enseignement universitaire ;
  • la qualité des interventions, la formation des professionnels et l’accompagnement au changement.