Une agence, pour une meilleure santé

Le service d’urgences du CH de Valréas se modernise pour une meilleure prise en charge des patients

Communiqué de presse
Visuel
Inauguration Valréas
L’Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca) était présente vendredi 13 juillet dernier à l’inauguration des urgences du Centre hospitalier Jules Niel de Valréas (Vaucluse), en présence de la ministre des Solidarités et de la Santé, Madame Agnès Buzyn et de la secrétaire d’État Brune Poirson.
Corps de texte

Depuis 2018, le centre hospitalier de Valréas est inscrit sur la liste des hôpitaux de proximité, c'est-à-dire qu’il contribue à l’amélioration du parcours du patient et qu’il coopère dans cette optique avec les acteurs de santé : les professionnels du 1er recours, les établissements de deuxième recours et les structures médico-sociales.

Des urgences entièrement modernisées

L’ARS Paca a accompagné le centre hospitalier de Valréas dans la restructuration-rénovation de son service d’accueil des urgences.

Débuté en juillet 2016, ce chantier de modernisation a permis de créer de nouvelles urgences et de moderniser les locaux d’hospitalisation pour améliorer les conditions d’accueil et de prise en charge des patients, les conditions de travail des personnels et la qualité et la sécurité des soins.

Les urgences sont désormais composées de :

  • 4 salles d’examens modernisées ;
  • 1 salle de déchocage pour les urgences vitales ;
  • 1 salle de petite chirurgie (sutures, plâtre…) ;
  • 4 chambres individuelles pour accueillir les patients dont la surveillance est indispensable. Ces lits appelés “unités d’hospitalisation de courte durée” (UHCD) évitent une admission dans les services d’hospitalisation tout en assurant une surveillance médicale constante.

En plus des analyses biologiques réalisées par un laboratoire de ville, les examens d’imagerie médicale seront réalisés dans une salle de radiologie rénovée et avec un échographe à disposition des urgentistes.

Le chantier de cette modernisation a débuté en juillet 2016 et se déroule en 3 phases.

Prévu sur une durée totale de 40 mois, il a vu s’achever la phase 1 en mars 2018. Il reste encore 15 mois de travaux pour achever les phases 2 et 3.

Le montant total toutes dépenses confondues s’élève à près de 9 millions d’euros et a bénéficié d’une subvention de la part de l’ARS de près de 4 millions d’euros.

L’organisation mise en place à Valréas est exemplaire : elle favorise les mutualisations et les coopérations que doivent mettre en place les hôpitaux de proximité pour assurer la qualité et la continuité des soins.

La fédération médicale inter-établissements (FMI) nord Vaucluse permet d’assurer la continuité de présence des urgentistes dans les services d’urgence et de SMUR des centres hospitaliers d’Orange, Valréas et Vaison-la-Romaine ; en outre, le projet de direction commune entre les centres hospitaliers d’Orange, Bollène, Valréas et l’Ehpad de Piolenc garantit un renforcement des coopérations entre ces établissements.