Une agence, pour une meilleure santé

L’organisation des parcours de soins, de santé, de vie

Article
Engagée dans une logique de décloisonnement des champs de la prévention, de l’offre de soins et de l’accompagnement médico-social, l’ARS Paca a pour mission de structurer les parcours de santé sur le territoire.
Corps de texte

Concrètement, cela suppose l’organisation d’interventions coordonnées et concertées entre acteurs de santé, tant en ville qu’en établissement de santé, médico-social et social, en cabinet libéral, en maison de santé…

Les parcours : une prise en charge globale et fluide des patients et usagers du système de santé

Cette approche, prégnante dans l’élaboration du projet régional de santé,  nécessite de cartographier les étapes du parcours du patient afin :

  • d’agir pour des environnements favorables à la santé ;
  • de favoriser la promotion de la santé en développant individuelles d’éducation et de prévention ;
  • d’améliorer le repérage, le dépistage, le diagnostic et l’annonce des problèmes de santé ;
  • de développer une prise en charge coordonnée des personnes, au plus près de leur domicile ;
  • d’organiser l’accès aux soins, du domicile au recours spécialisé, y compris aux urgences et aux soins non programmés ;
  • de renforcer l’accompagnement pour les personnes en perte d’autonomie ou souffrant de handicap.

Organiser les parcours, c'est ainsi coordonner les interventions des acteurs autour:

  • de la prévention,
  • du système de soins (médecins, pharmaciens, hôpitaux….),
  • de services et d’établissements médico-sociaux et sociaux (pour les personnes âgées ou handicapées),
  • de collectivités locales (mairies..),
  • d’autres services de l’Etat,
  • et d’organismes de protection sociale.

Des parcours renforcés grâce à la loi de modernisation de notre système de santé

Depuis la loi de santé de 2016, de nouveaux dispositifs ont vu le jour, pour favoriser la mise en place des parcours coordonnés :

  • Les équipes de soins primaires
    Il s’agit d’un ensemble de professionnels de santé organisés autour du médecin généraliste, afin d’améliorer la continuité des soins.
     
  • Les communautés professionnelles territoriales de santé
    Elles regroupent des équipes de soins primaires et des acteurs du second recours : des auxiliaires médicaux, des acteurs médico-sociaux et sociaux, autour d’un projet de santé territorialisé, pour s’adapter aux besoins de la population.
     
  • Les plateformes territoriales d’appuipour les parcours complexes
    Il s’agit d’activités ou prestations afin de soutenir les professionnels de santé, sociaux et médico-sociaux dans la prise en charge de cas complexes.
     
  • Les dispositifs d'expérimentation en santé
    Ces mesures dérogatoires permettent aux acteurs de santé des expérimentations et prises en charge innovantes pour mettre en place des parcours de santé coordonnés.

Les parcours prioritaires en Provence-Alpes-Côte d'Azur

Dans son projet régional de santé 2018-2023, l’ARS Paca a identifié sept parcours de santé comme étant prioritaires. Ils ont été retenus au regard de leur enjeu en termes de santé publique pour la population régionale.

  1. parcours maladies chroniques ;
  2. parcours personnes âgées ;
  3. parcours personnes en situation de handicap ;
  4. parcours de santé et précarité ;             
  5. parcours santé mentale ;           
  6. parcours petite enfance, enfants, adolescents, jeunes ;
  7. parcours de santé et addictions.

Néanmoins, le patient peut être concerné par plusieurs parcours: être malade chronique et très âgé, être adolescent et en situation de handicap, être en situation de précarité et souffrir de troubles psychiques... Ainsi, il n’y a pas que «sept parcours» mais une démarche qui vise à réfléchir à la prise en charge de la personne en intégrant l’ensemble des problématiques qui concourent à son autonomie et à sa santé.