Une agence, pour une meilleure santé

Lutte contre les addictions : on en parle dans les Alpes-Maritimes

Communiqué de presse
Visuel
communiqué de presse ARS Paca
Dans le département des Alpes-Maritimes, les addictions sont un véritable enjeu de santé publique : on estime qu’environ 80000 personnes ont une consommation excessive d’alcool. 15 000 d’entre elles auraient un risque de dépendance. Du côté du tabagisme, les ventes de cigarettes par habitant de 15 à 74 ans sont également nettement supérieures au taux national.
Corps de texte

La lutte contre les addictions est donc l’affaire de tous :

Professionnels de santé publique, du secteur médico-social, autorités judiciaires, collectivités territoriales, élus, Education Nationale, secteur associatif, société civile (parents, familles). Elle est d’ailleurs une priorité de santé publique puisqu’elle figure au cœur des principaux programmes nationaux comme « Ma santé 2022 », ou le plan priorité prévention », et régionaux.

La stratégie pour les années à venir ? Agir en amont, bien avant les âges des premières consommations pour éduquer, informer et repérer afin de prévenir les conduites addictives.

Pour ce faire, l’Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca) a consacré 1,8 million d'euros en finançant 17 projets qui visent à empêcher les jeunes de tomber dans la cigarette, aider les fumeurs à s'arrêter et à amplifier la lutte auprès des publics prioritaires, à commencer par les plus précaires.

Une journée pour en parler

L’ARS Paca invite aujourd’hui l’ensemble des acteurs de santé des Alpes-Maritimes à une journée de réflexion collective sur la coordination et l’articulation de leurs actions en matière de prévention et de lutte contre les addictions. Il s’agit d’une démarche participative inédite au niveau national « par et pour les acteurs ».

Après une matinée consacrée aux points saillants du diagnostic de territoire, des ateliers permettront d’interroger les problématiques autour des dispositifs existants, des parcours patients,  des bonnes pratiques, des publics cibles.

La restitution des ces travaux permettra de bâtir la trame d’une stratégie territoriale et de proposer des actions concrètes qui pourront être appliquées très rapidement.