Message urgent et important du directeur général de l’agence régionale de santé

Actualité
Date de publication
Visuel
Appel volontaire urgent
L'ARS Paca appel à la mobilisation tous les médecins anesthésistes-réanimateurs, toutes les infirmières et infirmiers anesthésistes, toutes les aides-soignantes disposés à faire don d’une semaine de travail au profit en Ile-de-France et en Grand-Est. Des centaines de vies sont en jeu. Mobilisons-nous, soyons solidaires.
Corps de texte

Des centaines de vies sont en jeu. Mobilisons-nous, soyons solidaires.

L'ARS Paca appel à la mobilisation tous les médecins anesthésistes-réanimateurs, toutes les infirmières et infirmiers anesthésistes, toutes les aides-soignantes disposés à faire don d’une semaine de travail au profit en Ile-de-France et en Grand-Est.

Un prochain départ prévu vendredi pour une activité au sein des services de réanimation.

Les personnes volontaires sont invitées à prendre contact avec l’agence régionale de santé qui organisera la mission.  Le séjour, le déplacement, l’intendance sur place, tout cela sera entièrement pris en charge.

Appelez le 04 13 55 90 27

Vous pouvez aussi adresser un mail  sur la boite [email protected] en précisant notamment :

  • Nom prénom, profession (médecin anesthésiste réa ou IADE ou inf avec expérience en réa)
  • Adresse postale complète
  • Mail
  • Tel portable

Les modalités pratiques et de conventionnement sont en cours de consolidation et seront prochainement transmises. 

Une situation tendue en Ile-de-France et en Grand-Est

La situation sanitaire en Ile-de-France et en Grand-Est se tend de plus en plus.

Si en Paca nous voyons chaque jour progresser l’épidémie et nos services hospitaliers se remplir de patient lourdement affectés, cela n’est en rien comparable à ce que connaissent ces deux régions.

En effet, le nombre de personnes atteintes par le COVID-19 y croit très rapidement et les admissions en services de réanimation atteignent des niveaux qui n’ont jamais été connus.

Malgré une mobilisation exceptionnelle des établissements de ces deux régions, le dévouement sans limite de leurs équipes, il n’est plus possible aujourd’hui de faire face aux besoins.

C’est la raison pour laquelle de nombreux transferts sont organisés vers des régions moins atteintes par l’épidémie, notamment vers l’ouest de la France, vers l’Allemagne, la Suisse et le Luxembourg.

Un appel à la mobilisation des professionnels de la région Paca

En Paca, nous avons aussi apporté notre contribution en accueillant des malades de Corse, du Grand Est et de Bourgogne Franche Comté.

En Ile-de-France et en Grand-Est, tout ce qu’il était possible de créer comme lits de réanimation supplémentaires a été créé. Pour les armer, ces régions manquent de ressources humaines.

Dans vos établissements, dans vos réseaux, il existe de nombreuses personnes qui sont prêtes à se mobiliser pour venir en aide.

Dans la journée, il faut mobiliser tous les médecins anesthésistes-réanimateurs, toutes les infirmières et infirmiers anesthésistes, toutes les aides-soignantes qui sont disposées à faire don d’une semaine de travail au profit des deux régions en détresse.

Le séjour, le déplacement, l’intendance sur place, tout cela sera entièrement pris en charge.

De toute urgence, merci aux personnes volontaires de prendre contact avec l’agence régionale de santé qui, en lien étroit avec le niveau national organisera la mission.