Une agence, pour une meilleure santé

Octobre rose 2017 : le mois national de mobilisation contre le cancer du sein

Actualité
Date de publication
Visuel
octobre rose
Le cancer du sein tue 12 000 femmes chaque année en France. Pour combattre cette maladie, la meilleure arme, c’est le dépistage. Cette année encore, à l’occasion d’Octobre Rose, les initiatives se multiplient pour rappeler la gravité de cette maladie et sensibiliser les femmes à l’importance du dépistage.
Corps de texte

Objectif de la campagne : une information éclairée pour les femmes

Les objectifs de cette campagne sont d’éclairer la décision des femmes invitées au dépistage organisé, en les informant des avantages, en particulier la double lecture des mammographies, mais aussi des inconvénients comme le risque de sur diagnostic du dépistage. Il s’agit également de répondre aux interrogations des femmes et des professionnels de santé sur les modalités de dépistage adaptées aux différents niveaux de risque et de cibler plus particulièrement les femmes éloignées du dépistage pour lutter contre les inégalités.

Modalités du dépistage organisé du cancer du sein et ses acteurs

Les structures de gestion sont chargées d'organiser le dépistage au niveau départemental. Elles invitent par courrier, tous les deux ans, les femmes de la tranche d’âge à participer à ce programme pris en charge à 100 % par l'assurance maladie. Le dépistage organisé du cancer du sein propose la réalisation, tous les deux ans, d'une mammographie et d'un examen clinique des seins pratiqués par un médecin radiologue agréé.

Les clichés des mammographies réalisés dans le cadre du dépistage organisé bénéficient d’une double lecture, spécificité du dépistage organisé par rapport au dépistage individuel qui coexiste (6 à 7 % des cancers détectés sont identifiés lors de cette seconde lecture).

Aller plus loin

Le dépistage organisé du cancer du sein en Paca : parcours et témoignages

Voir Aussi