Respect des gestes protecteurs : ce qu'il faut savoir

Communiqué de presse
Coronavirus Covid-19
Visuel
communiqué de presse
La Préfecture de région a pris en fin de semaine dernière une mesure importante : l’extension de l'obligation du port du masque, de jour comme de nuit, à plusieurs communes et zones commerciales des Bouches-du-Rhône.
Corps de texte

La Ville de Marseille est également particulièrement concernée : tous les détails ici.

L’Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d’Azur souhaite rappeler l’importance du respect des gestes de protection. Ce respect est un élément clé dans la propension du virus à se diffuser entre les personnes.

Nous publions nos points de situation de façon hebdomadaire. Consultez-les ici.

Les indicateurs épidémiologiques sont en augmentation constante ces dernières semaines. Le taux d’incidence (c’est-à-dire le nombre de personnes testées positives sur 100 000 personnes) est de 55,2 alors qu’il était de 16,2 il y a deux semaines.

Cette augmentation du nombre de personnes testées positives n’a pour le moment que peu de répercussions sur notre système de santé (hospitalisations et réanimations) car elle est plus particulièrement observée chez les jeunes adultes (de 20 à 40 ans), qui présentent moins de symptômes graves que les populations plus âgées. Une tendance à la progression des hospitalisations pour cause de Covid-19 commence toutefois à se dessiner.

Cela signifie que le virus peut donc circuler plus librement et qu’il pourrait donc rapidement toucher d’autres classes d’âge, plus sensibles, et dont les symptômes nécessiteraient des soins à l’hôpital.

C’est pourquoi le port du masque est un élément clé qui est aujourd’hui déterminant.

Porter le masque, c’est se protéger soi-même, mais également protéger nos proches, que l’on peut contaminer alors que nous pensons être à l’abri du virus car nous ne présentons pas de symptômes.

Porter le masque, c’est se protéger soi-même, mais également protéger les personnes plus âgées que nous croisons dans les bars, les restaurants, dans la rue, dans les centres commerciaux, etc.

Porter le masque, c’est empêcher au virus, qui est invisible et parfois asymptomatique, de se diffuser dans la population.

Le port du masque doit évidemment s’associer à d’autres gestes barrières :

  • se laver les mains en rentrant chez soi, en allant au restaurant ou après avoir fréquenté des lieux publics ;
  • ne pas embrasser ses proches (parents et grands-parents), ses amis et respecter la distance physique entre les personnes, même si nous n’avons pas de symptômes ;
  • quand nous avons des symptômes, éternuer dans son coude.

En cas de doute, vous pouvez vous faire tester en vous rendant dans un lieu de dépistage.

Dépistages en région Paca : rendez-vous sur www.sante.fr

De nombreux lieux de dépistage sont proposés aux habitants de la région Paca, ainsi qu’aux touristes de passage. Toutes les adresses sont consultables sur sante.fr. Si les délais de rendez-vous dépassent les 48 heures, n'hésitez pas à contacter plusieurs lieux de prélèvement.

Des dépistages sont également systématiquement organisés par l’ARS Paca en cas de suspicion de cas groupés, comme cela a pu être le cas dans plusieurs villes de la région afin d’éviter l’apparition d’éventuels clusters, repérés par nos services ou par ceux de l’Assurance maladie.

De nombreuses ressources sont téléchargeables ici. N’hésitez pas à les utiliser !