Solidarité avec l'Ukraine

Actualité
Pixabay

L'ARS Paca se mobilise avec ses partenaires pour mettre en place la prise en charge et le suivi sanitaires des personnes ukrainiennes accueillies dans la région.

Vous arrivez d'Ukraine, ce guide a pour objectif de vous donner les informations indispensables pour votre séjour sur le territoire français. 

Ви родом з України, Цей буклет має на меті надати вам важливу інформацію для вашого перебування у Франції. 

Sur présentation de l'autorisation provisoire de séjour, les réfugiés en provenance d'Ukraine bénéficient d'une prise en charge intégrale des frais de santé par l'Assurance maladie dans le cadre de la protection universelle maladie et au titre de la complémentaire santé solidaire. 

S'ils ne disposent pas encore d'une autorisation provisoire de séjour portant la mention "bénéficiaire de la protection temporaire" et qu'ils ont besoin de soins hospitaliers urgents ou non, il est nécessaire de se rendre à l'hôpital le plus proche muni de son passeport ou toute autre pièce d'identité. 

Sur l'ensemble du territoire Provence-Alpes-Côte-d'Azur, les acteurs de la santé sont mobilisés pour l'accompagnement sanitaire des réfugiés (organisation et gestion des soins, soutien médico-psychologique). 

Ils interviennent au sein des dispositifs d'accueil des réfugiés ukrainiens mis en place par les préfectures de la région Paca : 

  • Dans des espaces d'accueil physique de type hubs ou guichet uniques.
  • Dans des lieux d'hébergement. Certains départements ont mis en place des structures d'hébergement collectif et d'autres ont privilégié l'hébergement individuel. 

Ainsi, sont mobilisés : 

  • Les services d'aide médicale urgente (SAMU)
  • Les établissements de santé et notamment des services d'accueil des urgences et des permanences d'accès aux soins de santé (PASS) 
  • Les professionnels de santé de la médecine de ville et leurs représentants (URPS, Ordres professionnels)
  • Les équipes mobiles psychiatrie et précarité (EMPP) et des cellules d'urgence médico-psychologique (CUMP)
  • Les centres de lutte anti-tuberculeuse (CLAT)
  • Les centres de protection maternelle et infantile (PMI)
  • Les centres gratuits d'information, de dépistage et de diagnostique (CeGIDD) 
  • Les médiateurs de la lutte anti-Covid (MEDILAC)
  • De nombreuses associations 

Un centre régional d'information et d'accueil est ouvert pour les ressortissants ukrainiens pour toutes questions liées à l'hébergement et aux démarches administratives dans les Alpes-Maritimes. 

Ce centre régional qui s'inscrit dans le dispositif national d'accueil des déplaces ukrainiens propose une solution d'hébergement temporaire et une orientation des ressortissants ukrainiens vers d'autres départements ou régions de France. 

Boulodrome Gallarto

18 Boulevard Jean Luciano (entrée en face du Siège OGC Nice)

06000 NICE 

Ouvert 7j/7 et 24h/24. 

Une offre sanitaire y est proposée : 

  • Évaluation sanitaire sur place pour orientation possible selon les besoins vers :
    • Les urgences.
    • Les consultation semi-urgente : avec SOS Médecins sur appel (créneaux de fin de journée).
    • Les consultations à programmer rapidement : avec un passage de la PASS ou la MDM ou ordre de Malte à la demande. 
    • Les consultations psychologiques de la CUMP à la demande.  
  • Covid : dépistage proposé systématiquement 
    • Conseils en mesures barrières/distribution de masques et de gels.
    • Explications sur la vaccination en France. 

Pour se protéger et protéger son entourage du Covid-19, l'application des gestes barrières, notamment dans les lieux de vie collectifs, et la vaccination, qui est gratuite, sont recommandées.

Retrouvez la documentation sur la Covid-19 en ukrainien :

Retrouvez toutes ces informations actualisées sur cette page : Coronavirus (santepubliquefrance.fr)

Concernant les enjeux de santé, la prise en charge sanitaire des réfugiés ukrainiens doit, dans le respect de leur consentement, répondre prioritairement aux troubles psychiques et les psycho traumatismes ainsi que la prévention, le dépistage et la prise en charge de maladies dont l'incidence est actuellement élevée en Ukraine ou pour lesquelles les couvertures vaccinales sont faibles. 

  • Livret de santé bilingue Français/Ukrainien : outil de dialogue entre les personnes concernées et les professionnels de santé. Il comportent des informations sur le système de santé français, l'accès aux soins et aux droits, ainsi que des informations  sur la prévention et différentes pathologies. 
  • Avis du HCSP du 23 mars 2022 relatif aux enjeux de santé publique et aux rendez-vous santé des personnes migrantes en provenance des zones de conflits en Ukraine.
  • Recommandation de la HAS concernant le rattrapage vaccinal chez les migrants primo-arrivants. 
  • Calendrier vaccinal ukrainien 
  • Dépistage de la tuberculose : 
  • Dépistage VIH, HBs, VHC : 
    • En dehors des sérologies classiques qui peuvent être réalisées dans le cadre d'un bilan sanguin, le recours aux Tests Rapides d'Orientation Diagnostique (TROD) VIH, Antigène HBs et VHC est encouragé, car ils permettent un accès précoce au dépistage et prévient les risques de non-rendus de résultats. 
  • Autres examens à considérer : 
    • réalisation d'un glycémie capillaire ou sanguine à jeun pour les personnes de plus de 45 ans;
    • réalisation d'une NFS, d'un dosage de la créatinine, et des transaminases;
    • Sérologie syphilis si facteurs de risques;
    • PCR Chlamydia/gonocoque urinaire ou par auto-prémèvement vaginal systématique pour les personnes sexuellement actives de moins de 25 ans et si facteurs de risque pour les autres;
    • anticorps antitétaniques et anticorps anti HBs 4 à 8 semaines après un rappel vaccinal si indiqué et si le statut vaccinal était inconnu;
    • dépistages organisés selon les recommandations nationales (frottis du col de l'utérus ou PCR HPV, mammographie, recherche de sang dans les selles).

Pour faciliter les échanges entre les professionnels de santé et les ukrainiens arrivés en France, plusieurs outils :