Une agence, pour une meilleure santé

Un an après : premier bilan du service sanitaire des étudiants en santé

Communiqué de presse
Visuel
communiqué
L’Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca) et la région académique Provence-Alpes-Côte d’Azur (académies d’Aix-Marseille et de Nice) dressent le bilan de la première année de mise en œuvre du service sanitaire qui a été lancé par le Président de la République au printemps 2018.
Corps de texte

L’instauration d’un service sanitaire pour tous les étudiants en santé s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de santé dont le premier axe est de mettre en place une politique de prévention et de promotion de la santé.

Concrètement, le service sanitaire est un dispositif qui permet aux étudiants en santé de mener des actions de prévention auprès de tout type de public, notamment les plus jeunes et les plus fragiles.

L’ARS Paca a veillé à la bonne coordination du projet entre les différents acteurs et a défini 4 thématiques prioritaires :

  • l'alimentation et activité physique ;
  • l'hygiène buccodentaire ;
  • l'éducation à la sexualité ; 
  • la prévention des conduites addictives. 

L’Education nationale, qui est garante de la qualité des interventions en milieu scolaire, s’est assurée de la bonne réalisation des actions menées par les étudiants auprès des élèves.

Pour les académies d’Aix-Marseille et de Nice, le service sanitaire permet ainsi d’offrir aux élèves des interventions d’éducation à la santé de qualité, construites et co-animées avec les personnels des écoles, collèges et lycées sur des thématiques prioritaires.

Quels objectifs poursuit l’ARS Paca ?

  • mener des actions de prévention en direction des publics les plus jeunes car c’est là que la prévention est la plus efficace ;
  • modifier la formation des professionnels de santé afin qu’ils évoluent vers une implication plus forte dans des démarches de prévention ;
  • mettre en situation de coopération des professionnels de santé de formation différentes afin qu’ils apprennent à se connaître et à travailler ensemble.

Des réussites et une implication forte des institutions de formation

3500 étudiants ont été formés, nécessitant de revoir l’ensemble des programmes de formation. Ils ont ensuite mené des actions de prévention auprès de 600 lieux (écoles, collèges, lycées, université, établissements de santé et d’action sociale, structures médico-sociales...).

Environ 150 000 personnes ont pu bénéficier des 6 000 actions qui ont été réalisées partout en région Paca depuis septembre 2018.

Un séminaire de retour d’expérience

L’ARS Paca et les rectorats de Marseille et Nice ont réuni hier les acteurs du service sanitaire pour valoriser leur engagement, recueillir les témoignages, faire des échanges de bonnes pratiques après cette première année de mise en œuvre.