Une plateforme de Renfort en personnel

Actualité
Date de publication
Visuel
Le contexte épidémique a nécessité depuis le mois de mars le déploiement de renforts importants, en particulier dans les régions les plus touchées et des renforts locaux ont été complétés par des renforts inter-régionaux.
Corps de texte

Le ministère des solidarités et de la santé a développé sa propre plateforme « Renfort RH Crise » afin d’anticiper les besoins de renforts en personnel dans les établissements de santé, médico-sociaux et les laboratoires médicaux.

Pour vous inscrire dans l’outil je vous invite à vous rendre sur https://renfortrh.solidarites-sante.gouv.fr/

Attention l’application est à utiliser sur tout navigateur sauf internet explorer.

 

Un principe le «  matching »

La plateforme met  en relation des professionnels volontaires avec les demandes formulées par les structures.

En fonction des besoins, ces professionnels pourront être mobilisés  directement par une structure sanitaire, médico-sociale ou un laboratoire de biologie médicale souhaitant bénéficier de renforts. Ils également pourront être contactés par la direction générale de la santé (DGS) ou l’Agence régionale de santé.

Comment cela fonctionne ?

  • la personne volontaire peut enregistrer ses compétences, ses diplômes, ses disponibilités et sa zone géographique d’intervention afin de proposer ses services. Il reçoit un email de confirmation l’informant qu’il pourra être recontacté selon besoin par l’ARS ou un établissement de santé ou médicosocial.

 

Pour ceux d’entre vous qui indiqueront être également disponible au niveau national, ils pourront si la situation est tendue dans d’autres régions être contactés pour les renforcer.

 

  • Les établissements sanitaires, médico-sociaux et les laboratoires de biologie médicale. médicaux déposent leurs demandes de besoins urgents en professionnels sans compte (la création du compte se fera au moment du traitement). (Voir le mode opératoire établissement).

 

Qui peut être volontaires ? 

Les professionnels de santé  volontaires - salariés ou libéraux, actifs ou retraités -, les personnels administratifs et les étudiants en santé peuvent s’inscrire.

Les profils recherchés :

  • Aide-soignant
  • Agent des services hospitalier/agent d’entretien qualifié
  • Médecin généraliste
  • Médecin anesthésiste-réanimateur
  • Médecin en soin palliatif
  • Médecin (autres spécialités)
  • Infirmier diplômé d’État
  • Infirmer anesthésiste diplômé d’État
  • Infirmier de Bloc opératoire diplômé d’État
  • Pharmacien
  • Chirurgien-dentiste
  • Sage-Femme
  • Masseur-kinésithérapeute
  • Diététicien
  • Psychomotricien
  • Orthophoniste
  • Psychologue
  • Pédicure-podologue
  • Autre
  • Préleveur

voir arrêté :  https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000042107135&dateTexte=20200728)

  • Secrétaire médical
  • Technicien de laboratoire

 

Par ailleurs, il est dorénavant prévu que les étudiants, puissent réaliser les prélèvements covid (sous conditions), en raison de la disponibilité insuffisante de professionnels habilités à réaliser cet acte actuellement. Les étudiants devront :

  • avoir validé la première année d'études de leur cursus de formation ;
  • attester avoir suivi une formation spécifique à la réalisation de l'examen conforme aux recommandations de la société française de microbiologie et dispensée par un médecin, un biologiste médical ou un infirmier diplômé d'Etat

Les étudiants concernés par ces nouvelles dispositions sont les étudiants (en médecine, en odontologie, en maïeutique et en pharmacie) et les élèves infirmiers.

Si vous n’avez pas suivi la formation au moment de votre inscription sur la plateforme, il faudra voir avec l’établissement recruteur pour qu’il vous dispense celle-ci avant votre prise de fonction.

Lien vers le site de la société française de microbiologie :

Tutoriel prélèvements rhinopharyngé

 

NB : Toutes les questions relatives aux rémunérations seront gérées par les établissements recruteurs.

 

 

Aller plus loin

Documents à télécharger