Vaccination Covid-19 : le passe sanitaire évolue, pensez à faire votre dose de rappel

Actualité

À compter du 15 janvier 2022, les conditions d'obtention du passe sanitaire évoluent pour les personnes vaccinées. Toutes les personnes âgées de 18 ans et plus éligibles à la dose de rappel devront, pour conserver leur passe sanitaire, réaliser leur injection additionnelle.

 Attention, dès le 15 février 2022, le délai pour effectuer sa dose de rappel est réduit. Il faudra effectuer sa dose de rappel au bout de quatre mois et non plus sept après sa deuxième dose pour avoir un passe valable. 

L’objectif est de recevoir une dose de rappel le plus rapidement possible afin d’être mieux protégé, notamment face au variant Omicron. Une vaccination complète permet en effet de mieux se prémunir contre le risque de formes graves et d’hospitalisations.

La dose de rappel peut être administrée 3 mois après la dernière injection d'un vaccin à double dose (Pfizer, Moderna, Astrazeneca).

Pour les personnes vaccinées avec Janssen, elles doivent recevoir une injection additionnelle de vaccin à ARN messager (Pfizer, Moderna) 4 semaines après leur vaccination, puis une dose de rappel 3 mois plus tard.

N’attendez pas, faites-vous vacciner dès que le délai de 3 mois est atteint pour conserver votre protection et votre passe sanitaire et éviter l’affluence dans les lieux de vaccination.

La dose de rappel peut s'effectuer en centre de vaccination, en pharmacie, chez son médecin traitant (généraliste ou spécialiste), chez son chirurgien-dentiste, en cabinet infirmier ou sage-femme, en laboratoire de biologie médicale ou sur son lieu de soin.

Tous les points de vaccination disponibles en région sont référencés sur www.sante.fr