VIH et infections sexuellement transmissibles : ne retardons pas les dépistages !

Communiqué de presse
Visuel
communiqué de presse
Depuis le premier confinement, le recours au dépistage du virus de l’immunodéficience humaine (VIH), a considérablement diminué. Nous constatons une diminution massive du nombre de tests réalisés en laboratoires durant les 6 premiers mois de l’épidémie de Covid-19. A l’échelle nationale, cette baisse représente 650 000 tests de moins qu’attendu sur la même période.
Corps de texte

Continuons à nous faire dépister !

Le dépistage du VIH, des infections sexuellement transmissibles (IST) et des hépatites virales est un élément clé de la prévention. Il permet d’une part d’intégrer un parcours de santé et de prévention en cas de dépistage négatif et d’autre part de rompre la chaine des contaminations, en permettant d’avoir accès rapidement au traitement en cas de dépistage positif.

Il lutte ainsi contre l’épidémie non diagnostiquée : trop de personnes ignorent encore leur séropositivité à ces infections avec des répercussions sur leur santé, leur qualité de vie  et celles de leurs partenaires et proches. C’est pourquoi, malgré le confinement, il est primordial de ne pas retarder un test de dépistage ou une initiation à la PrEP*. De nombreux lieux restent ouverts près de chez vous dans lesquels vous pouvez effectuer un dépistage, récupérer un autotest VIH ou initier une PrEP.

Pendant un mois, du 16 novembre au 16 décembre 2020, l’Agence régionale de santé Provence-Alpes-Côte d’Azur, avec l’appui des deux comités de Coordination de la lutte contre les infections sexuellement transmissibles et le virus de l’immunodéficience humaine (COREVIH) de la région Paca - Corse, avait prévu de lancer comme chaque année une campagne de dépistage et d’information sur l’infection par le VIH, les IST et les hépatites virales.

Ce temps de sensibilisation et d’actions vise à rappeler l’importance du le recours au dépistage, notamment chez les publics les plus exposés à ces infections, et ceux qui sont éloignés de la prévention et du soin. C’est une des actions fortes de la Stratégie nationale de santé sexuelle dont l’objectif est d’en finir avec l’épidémie du sida d’ici 2030.

Compte tenu de la dégradation du contexte sanitaire et de cette nouvelle période de confinement due à l’épidémie de Covid-19, l’édition 2020 est reportée à 2021.

L’ARS Paca et les Corevih invitent la population à ne pas retarder leur dépistage du des IST et des hépatites virales !

* méthode de prévention qui propose un médicament contre l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) à une personne non infectée par le VIH

Aller plus loin