Virus Monkeypox - Point sur le déploiement de la vaccination en Paca

Communiqué de presse
communiqué de presse

Face à la diffusion du virus Monkeypox (variole simienne), la Haute autorité de santé (HAS) a recommandé la mise en place d’une vaccination préventive pour les personnes les plus à risque d’exposition.

Depuis le 11 juillet 2022, en plus des personnes qui ont eu un contact à risque avec une personne malade, les personnes entrant dans les indications retenues par la HAS peuvent prendre rendez-vous pour se faire vacciner sur l’ensemble du territoire, à savoir :

  • Les personnes ayant des relations sexuelles multipartenaires fréquentes ;
  • les travailleurs-ses du sexe ;
  • les professionnels exerçant dans les lieux de consommation sexuelle.

 

19 sites pour se faire vacciner en Paca

L’Agence régionale de santé Provence-Alpes-Côte d’Azur a mobilisé ces dernières semaines les acteurs de la prévention, en particulier les Centres gratuits d'information, de dépistage et de diagnostic (CeGIDD), les centres de vaccination internationale et les collectivités locales (Nice et Marseille), pour pouvoir proposer cette vaccination au plus près de la population.

La vaccination proposée dans ces lieux est prise en charge par l’Assurance maladie et nécessite de prendre rendez-vous en amont.

Tous les lieux de vaccination sont régulièrement mis à jour et consultables sur le site de l’ARS Paca Variole du singe : conseils, prise en charge et lieux de vaccination en Paca | Agence régionale de santé PACA (sante.fr).

 

Une expérimentation de vaccination mise en place dans les officines

Afin de compléter le maillage territorial déjà existant, l’Agence régionale de santé Provence-Alpes-Côte d’Azur va lancer, dès le lundi 8 août, une expérimentation auprès de deux officines, l’une dans les Bouches-du-Rhône et l’autre dans l’Est du Var.

L’objectif est de tester la faisabilité logistique d’une vaccination contre le virus Monkeypox par les professionnels de ville compte tenu de la spécificité logistique (conditions de conservation et stockage des vaccins).

A la fin de l’expérimentation et suivant son bilan, la vaccination pourrait être étendue à d’autres territoires.

La vaccination contre le Monkeypox ?: comment ça marche ?

Le schéma vaccinal comprend 2 doses à 28 jours à minima d’intervalle (ou 1 dose unique pour les personnes ayant déjà été vaccinées contre la variole avant 1980, et 3 doses pour les personnes immunodéprimées).

La vaccination ne confère pas une protection immédiate, aussi il est important de continuer à éviter tout contact à risque pendant 14 jours avec une personne infectée par le virus Monkeypox ou suspectée de l'être.

Le Monkeypox est une maladie infectieuse due à un orthopoxvirus qui se caractérise notamment par une éruption cutanée qui peut être isolée ou précédée ou accompagnée d’une fièvre ou de ganglions. Le virus Monkeypox peut être transmis par contact direct avec les lésions cutanées ou les muqueuses d’une personne malade, ainsi que par les gouttelettes (salive, éternuements, postillons…) et par contact indirect avec l’environnement du malade (literie, vêtements, vaisselles, linge de bain…). La maladie dure généralement de 2 à 3 semaines.