Une agence, pour une meilleure santé

Plans bleus dans les établissements médico-sociaux

Article
Visuel
Plan bleu ESMS
Les établissements médico-sociaux peuvent être confrontés à des événements inhabituels ou graves. Il leur importe alors de garantir la continuité et la qualité des prises en charge par la mobilisation au plus juste de leurs ressources, de manière adaptée aux besoins des populations accueillies et à l’ampleur de la situation.
Corps de texte

Garantir la continuité et la qualité des prises en charge des établissements médico-sociaux

Elaboré sous la responsabilité du directeur de l'établissement médico-social, le plan bleu est un plan d’organisation permettant la mise en œuvre rapide et cohérente des moyens indispensables permettant de faire face efficacement à une crise quelle qu'en soit sa nature.

La mise en place d'un plan bleu permet aux établissements médico-sociaux de s’inscrire dans une démarche qualité opérationnelle en réalisant un bilan exhaustif de leurs capacités de fonctionnement usuelles et en évaluant leur réactivité face à une situation exceptionnelle voire en situation de crise.

Cet outil de gestion qui permet :

  • d'anticiper les conséquences d'un risque qui a été identifié,
  • d'améliorer la réactivité en cas d'alerte,
  • de réfléchir aux dispositions à prévoir pour adapter au mieux son organisation et préserver ainsi de façon optimale le bien être et la santé des résidents. 

Développer la culture du risque dans chaque établissement médico-social

Au delà de la démarche qualité qu'il permet d'initier, le plan bleu doit être un véritable outil de travail à partager avec l'ensemble des agents de l'établissement médico-social afin de  développer la culture du risque au sein de l'établissement.

L'ARS vous accompagne dans la rédaction de votre plan bleu

L'agence régionale de santé propose aux établissements médico-sociaux de rédiger leur plan bleu en s'appuyant sur un guide méthodologique structuré en 4 grandes parties :

  1. Rappel sur les principes généraux d’élaboration du plan bleu, sur ses objectifs et sur la réglementation.
  2. Description des caractéristiques essentielles de l’établissement  (situation géographique, descriptif des bâtiments et des installations techniques, identification des principaux facteurs de vulnérabilité …) et de l’organisation générale de l’établissement.
  3. Protocoles de prévention, les conventions de partenariat et la maitrise du risque infectieux au sein de l’établissement.
  4. Organisation de l’établissement en situation de crise.