Une agence, pour une meilleure santé

Service sanitaire pour les étudiants en santé : l’ARS Paca lance son comité stratégique régional

Article
Visuel
Etudiants service sanitaire prévention
Le 15 mai dernier, l’ARS Paca a lancé le comité stratégique régional du service sanitaire. Piloté par l’Education Nationale et l’ARS Paca, son objectif est de créer des groupes de réflexion pour déployer le service sanitaire de manière progressive sur le territoire, dès la rentrée 2018.
Corps de texte

Qu’est-ce que le service sanitaire ?

Lancé par le ministère des Solidarités et de la Santé et le ministère de l'Enseignement Supérieur, le service sanitaire vise à familiariser les futurs professionnels de santé aux enjeux de la prévention.

Durant 6 semaines, les étudiants en santé mèneront des actions de prévention auprès de la population, notamment les jeunes et les personnes fragiles, sur les thématiques de la nutrition, des addictions, de la prévention bucco-dentaire, ou de la vie affective et sexuelle...

L'instauration d'un service sanitaire pour tous les étudiants en santé s'inscrit dans le cadre de la Stratégie nationale de santé dont le premier axe est de mettre en place une politique de prévention et de promotion de la santé.

Le service sanitaire, en résumé :

  • 6 semaines de formation (continue ou discontinue) obligatoire pour l'obtention du diplôme.
  • Des interventions sur les thèmes prioritaires de santé publique, tels que la vie affective et sexuelle, les comportements d'addiction, l'activité physique et la nutrition etc.
  • La réalisation de projets communs à plusieurs filières de formation pour favoriser l'inter-professionnalité et l'interdisciplinarité des étudiants en santé.

    Déploiement en 2018, pour une généralisation en 2019

    Le premier comité stratégique en Paca a permis d’identifier les thématiques prioritaires pour la région.

    Dès la rentrée universitaire 2018, les étudiants en santé effectueront leur service sanitaire dans les écoles primaires, secondaires et les universités sur les thèmes de l’addiction, de la santé sexuelle, de la nutrition et de la santé bucco-dentaire.

    A partir de 2019, le service sanitaire sera élargi à d’autres publics et d’autres thématiques.

    Le service sanitaire sera inclus dans la maquette de formation et se substituera à des activités pédagogiques ou des stages existants.

    Il s'agit d’ouvrir le cursus d'études sur les besoins de prévention. Ces évolutions seront l'occasion pour toutes ces filières de développer une pédagogie par projet et permettront de favoriser la transversalité, en réunissant chaque fois que possible des étudiants de filières différentes.