Une agence, pour une meilleure santé

Surveillance des intoxications au monoxyde de carbone

Article
Visuel
monoxyde
Le dispositif de surveillance des intoxications au monoxyde de carbone est coordonné au niveau national par Santé publique France. L'organisation régionale de cette surveillance est confiée aux ARS, qui s'intéresse à l’ensemble des intoxications, quelle qu’en soit l’origine (domestique, établissements recevant du public, accidents de travail, actes volontaires), hors incendies.
Corps de texte

Les cas avérés ou suspectés d’intoxication au CO doivent être signalés à la plateforme régionale de réception des signaux sanitaires de l'ARS par fax (04 13 55 83 44) ou par messagerie (ars13-alerte@ars.sante.fr ).

Ces signalements font ensuite l'objet

  • d'une enquête médicale par le centre antipoison et de toxicovigilance de Marseille afin de confirmer l'intoxication au CO et de décrire la gravité des symptômes et la prise en charge des personnes intoxiquées.
  • d'une enquête environnementale afin d'identifier la source d'intoxication, de mettre en sécurité l'installation dans le but d'éviter des récidives. Ces enquêtes sont effectuées par les services Santé-Environnement des délégations départementales de l'ARS et les services communaux d'hygiène et de santé.
Circuit signalement CO
Circuit signalement CO

L’institut national de la prévention et de l’éducation pour la santé (Inpes) et l’Institut de veille sanitaire (InVS) se sont associés pour réaliser une étude sur les déterminants des ménages intoxiqués au monoxyde de carbone de manière accidentelle entre le 1er septembre 2013 et le 31 mars 2014.

L’étude vise à décrire les déterminants socio-économiques, les connaissances et habitudes vis-à-vis du CO des ménages accidentellement intoxiqués.

En savoir plus