Une agence, pour une meilleure santé

Addictions

Article
Visuel
Addictions
Tabac, alcool, cannabis, autres substances illicites, écrans, jeux de hasard…nous sommes tous exposés à la consommation de substances ou à des pratiques qui peuvent être addictives et à avoir des conséquences sur notre santé, aussi bien physique que mentale. L’ARS Paca accompagnement des projets en région afin de prévenir les addictions et offrir un accompagnement aux usagers concernés.
Corps de texte

L'addiction est un processus dans lequel un comportement susceptible de procurer du plaisir et d’apaiser des tensions internes, entraine une perte de contrôle qui persiste en dépit des conséquences négatives.

Les addictions avec ou sans substances représentent en Paca comme en France un problème de santé publique majeur aux impacts multiples à la fois sanitaires, économiques, sociaux et humains.

Chaque année elles sont à l’origine de 100 000 décès prématurés. Elles interviennent directement dans 30% de la mortalité précoce.

L’ARS Paca finance des actions de prévention des conduites addictives des comportements à risques afin de :

  • développer des compétences psycho-sociales des professionnels de santé,
  • renforcer la prévention auprès de tous,
  • mettre en place des actions spécifiques pour les populations les plus exposées (jeunes, milieux défavorisés…),
  • améliorer le repérage précoce des addictions afin de réduire les situations à risques,
  • fluidifier les prises en charge,
  • accompagner l’usager et sa réinsertion,
  • former les professionnels en contact avec ces publics pour en faire des relais de prévention,
  • articuler la prévention et l’accès aux soins : tout acteur de prévention doit connaître les structures de premier recours de son secteur d’intervention. les personnes intervenant auprès de consommateurs doivent pouvoir accompagner ceux qui le souhaitent dans une démarche de soins,

Il existe différents dispositifs de prise en charge pour les personnes en situation d’addiction.

Dispositifs spécialisés en ambulatoire

  • les centres de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (Csapa) ont pour mission d’assurer les actions de prévention et de soins aux personnes atteintes d’addiction et accueille et leur entourage,
  • Les centres d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogues (Caarud) sont des structures médico-sociales destinées à accueillir des usagers de drogues,
  • Les consultations jeunes consommateurs (CJC) dédiée à la consommation de cannabis,
  • Les appartements de coordination thérapeutique (ACT) qui proposent un hébergement et un accompagnement,
  • Les lits halte soins santé qui propose un hébergement ponctuel pour les personnes démunies.

Dispositif au sein d’établissements de soins

Les consultations hospitalières en addictologie et les équipes de liaison et de soins en addictologie (Elsa) ont pour mission de repérer et de faciliter l'accès aux soins des personnes présentant des pathologies addictives et de sensibiliser les personnels de santé à ce type de problématiques.

Elles exercent des fonctions d’accueil, d’écoute, d’évaluation et d’accompagnement et travaillent en partenariat avec les services d’hospitalisation capables de réaliser des sevrages simples. Les consultations hospitalières et les Elsa orientent certains patients en fonction de leurs besoins :

  • vers un hôpital de jour qui constitue une alternative à l’hospitalisation complète ;
  • vers des unités spécialisées en addictologie, pour des sevrages simples ou complexes ;
  • vers un SSRA (service de soins de suite et de réadaptation en addictologie), prend le relais des soins et d’un sevrage hospitalier ou ambulatoire afin de réduire ou prévenir les conséquences fonctionnelles, physiques, cognitives, psychologiques, et sociales des personnes ayant une conduite addictive et de faciliter leur réadaptation.

Le tabac est une véritable préoccupation de santé publique en France. Il tue chaque année 73 000 personnes. En 2016, la consommation de tabac a augmenté en France de 3% et c’est la première cause de mortalité évitable dans notre pays. En région Paca, ce sont près d’1 millions de personnes qui fument quotidiennement. Ces constats alarmants ont conduit à l’élaboration d’un programme national de réduction du tabac visant une réduction de 10% du nombre de fumeurs d’ici 2019.

La région se démarque par une plus forte consommation quotidienne de tabac chez les adolescents comme chez les adultes et la consommation féminine est en nette progression.

Pour arrêter de fumer, la motivation seule ne suffit pas toujours le site tabac-info-service.fr propose des solutions faciles et pratiques pour aider les fumeurs à arrêter de fumer.

Les drogues sont des substances psychoactives. Leur consommation a pour effet immédiat de modifier les perceptions, l’humeur et le comportement. Ces effets varient selon les substances, les quantités, la fréquence et la durée des consommations et sont aussi modulés par des facteurs individuels.

Une consommation régulière peut avoir un retentissement sur les activités, les relations et la vie personnelle : c’est ce qui définit son usage nocif.

De plus, certaines substances comportent des risques à court terme (overdose, accidents, violence) ou à long terme pour l’organisme, notamment des cancers, des maladies respiratoires ou cardiovasculaires.

La région Paca est confrontée à des usages plus répandus du cannabis, et à des expérimentations plus fréquentes des produits à inhaler (LSD, cocaïne) dans cette population.

Le site drogues-info-service.fr

 

Le nombre de joueurs avec une problématique de jeu excessif a augmenté entre 2010 et 2014, depuis l’ouverture légale du marché en ligne en France. En 2014, on dénombre ainsi en France environ 1 000 000 de joueurs "à risque modéré", et 200 000 joueurs "excessifs".

Le site joueurs-info-service.fr