Une agence, pour une meilleure santé

Orientation stratégique 4 : prendre soin de ceux qui soignent

Article
Visuel
soignants
La bonne santé physique et mentale du soignant constitue son outil de travail. Paradoxalement, les besoins des soignants en matière de santé sont restés longtemps sous silence. Le soin et le "prendre soin" sont pourtant des activités exposées, avec des risques physiques et psychiques réels.
Corps de texte

"Rien ne sera possible tant que notre société ne reconnaitra pas mieux celles et ceux dont l’activité professionnelle est d’accompagner et de prendre soin des personnes en perte d’autonomie." Dominique Libault, le 28 mars 2019, pour la remise de son rapport sur le grand âge.

La bonne santé physique et mentale du soignant constitue son outil de travail.

Le taux de rotation et d’absentéisme important des professionnels est un indicateur à prendre en compte et la qualité de vie au travail doit être un objectif de toutes les organisations, au même titre que la qualité des soins.

L’objectif de l’agence régionale de santé est donc d’initier ou de soutenir des actions pour mieux repérer les situations à risques, les prévenir et les corriger pour accompagner les professionnels.

Pour renforcer l’attractivité du métier d’aide-soignant

  • L’ARS Paca travaille à amélioration du recrutement des aides-soignants et à la reconnaissance des "faisant-fonction". Elle soutient l'expérimentation d'une formation par des technologies numériques (projet avec le Conseil Régional) ;
  • Elle accompagne les établissements publics au déploiement d’une politique de gestion prévisionnelle des métiers et compétences.

Pour améliorer la santé au travail des soignants dans les établissements,

L’ARS Paca impulse, accompagne et finance :

  • la mise en place de groupes d’établissements sanitaires, ce qui permet à des établissements de s’engager dans une démarche d’amélioration de la qualité de vie au travail de leurs équipes ;
  • des aides à l’aménagement de locaux et achat de matériel ;
  • une équipe mobile d’ergologie à l’AP-HM.

En parallèle, elle poursuit sa politique de prévention des violences hospitalières et s’engage dans une convention avec la Carsat et la Direccte afin d’agir ensemble pour diminuer les risques professionnels et améliorer les conditions de travail.

Pour repérer et accompagner les professionnels libéraux en souffrance,

L’agence régionale de santé Paca soutient le projet Med'Aide, à l’initiative de l’Union régional des professionnels de santé (URPS) médecins libéraux, qui apporte écoute et conseils dans la prévention des risques d’épuisement professionnels.

💡 Qu'est-ce que le projet Med'Aide ?

L'URPS médecins libéraux Paca a choisi de s’engager auprès de l’ensemble des médecins libéraux à travers la création de Med’Aide, un programme de prévention des difficultés liées à leur exercice professionnel. Au cœur de ce dispositif, un numéro de téléphone et une adresse mail dédiés permettront à chaque médecin libéral de Paca de contacter les membres de la commission Med’Aide et d’obtenir leur soutien et des informations spécifiques.