Une agence, pour une meilleure santé

Prendre soin de ceux qui soignent

Article
Visuel
Prendre soin de ceux qui soignent
Avec plus de 20 000 médecins, 60 000 infirmiers, 6000 pharmaciens, 4000 chirurgiens-dentistes, 11 600 autres professionnels de santé (sages-femmes, masseurs-kiné…), la région Paca est celle qui compte le plus de professionnels de santé.
Corps de texte

La bonne santé physique et mentale d’un soignant est son outil de travail. Le soin et le "prendre soin" sont pourtant des activités exposées, avec des risques physiques et psychiques réels.

« Rien ne sera possible sans que notre société reconnaisse mieux celles et ceux dont l’activité professionnelle est d’accompagner et de prendre soin des personnes (…)» Dominique Libault, le 28 mars 2019, pour la remise de son rapport sur le grand âge.

Le secteur de la santé et de l’action sociale représente 285 000 emplois dans la région Paca mais il connait une forte pénurie de personnel :

  • 20,1% des postes de médecins à l’hôpital sont vacants,
  • 60% des Ehpad déclarent manquer d’aides-soignants,
  • avec 10% de taux d’absentéisme.

La  fréquence et la gravité des accidents du travail et des maladies professionnelles dans ce secteur sont pratiquement le triple que dans les autres secteurs d’activité. Dans le secteur médico-social par exemple, les professionnels sont particulièrement touchés par les troubles musculo-squelettiques, et plusieurs événements ont révélé le vécu d’une souffrance au travail.

La qualité de vie au travail doit être un objectif de toutes les organisations, au même titre que la qualité des soins. C’est pourquoi l’une des priorités de l’ARS Paca est d’initier et de soutenir des actions pour mieux repérer, prévenir et corriger les situations à risques.

La stratégie nationale prend en compte aussi bien les personnels exerçant en établissement sanitaires sociaux et médico-sociaux que les personnels exerçant en ambulatoire.

Les démarches de qualité de vie au travail doivent tenir compte des spécificités et des contraintes de chaque mode d’exercice, même s’ils présentent une ambition commune :

  • l’amélioration de l’environnement et des conditions de travail ;
  • l’amélioration de la sécurité des professionnels ;
  • la prévention et la prise en charge de la souffrance au travail.

Le plan investir pour l’hôpital

L’ARS Paca met également en œuvre les mesures du plan «Investir à l’hôpital» concernant le personnel des urgences, les personnels s’occupant de personnes âgées et les primes individuelles.

Pour accompagner l’hôpital dans les transformations qu’il engage avec Ma Santé 2022 et faciliter son fonctionnement au quotidien, ce plan s’inscrit dans le prolongement du pacte de refondation des urgences. Cet engagement pour l’hôpital à horizon 2022, entièrement financé par de nouvelles ressources, se décline selon 3 axes:

  • renforcer l’attractivité des métiers et fidéliser les soignants,
  • lever les blocages de l’hôpital public,

réinvestir dans l’hôpital en lui donnant des moyens nouveaux et de la visibilité dans le temps.

L’ARS Paca propose des actions innovantes sur le territoire en partenariat avec l’Aract, l’ANFH et l’OPCO santé pour accompagner les recompositions hospitalières ou médico-sociales grâce à la formation, la mobilité et la reconversion professionnelle.

Afin de rendre plus efficace ces actions, les acteurs institutionnels régionaux (Direccte, ARS, Carsat) ont formalisé un partenariat pour :

  • mettre en œuvre les échanges d’informations entre établissements de santé et médico-sociaux,
  • diminuer les risques professionnels et améliorer les conditions de travail des personnels des structures,

faire la promotion de la qualité de vie au travail auprès des établissements et les accompagner dans le respect des engagements de la charte régionale QVT et de son référentiel.

VOIR TOUS LES DISPOSITIFS D’ACCOMPAGNEMENT

Conduite du changement au sein du groupement hospitalier des Alpes-de-Haute-Provence

La fusion des établissements de Manosque, Banon et Forcalquier au 1er janvier 2020 va engendrer des changements organisationnels impactant la qualité de vie au travail des salariés : changements d’activité, changements géographiques… Le rôle de l’ARS Paca est d’accompagner l’établissement dans une démarche de conduite de changement qui s’appuie sur la participation des salariés. Cette démarche questionne à la fois les choix d’organisation, les pratiques managériales, les modes de fonctionnement collectif et l’évolution des métiers.

Réseau de référents Qualité de vie au travail dans le Vaucluse

La mise en place d’un réseau de référents QVT des établissements sanitaires et médico-sociaux  dans le département du Vaucluse permettra des échanges de bonnes pratiques et de discuter sur les difficultés rencontrées sur les diverses thématiques de la QVT. Une participation collective favorise la mobilisation à long terme et un investissement pérenne en faveur de l’amélioration des conditions de travail.

Accompagnement QVT du GHT des Bouches-du-Rhône

L’équipe mobile d’ergologie de l’AP-HM est missionnée pour une formation et une sensibilisation des établissements du groupement hospitalier à la QVT et un accompagnement sur la mise en place des plans d’action dans les unités de soins.

Une charte régionale de qualité de vie au travail

L’ARS Paca est membre de la Plateforme régionale QVT composée des partenaires institutionnels (ARS, Carsat Sud-Est, Direccte), de l’Association régionale des caisses de mutualité sociale agricole, l'Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics et de l’Aract.

Les six partenaires sont à l’initiative de la Charte et du référentiel QVT auxquels peuvent adhérer les structures répondant aux critères retenus. C’est un outil fédérateur et gage d'engagement en faveur d’une amélioration continue de la qualité de vie au travail.

Le recrutement des aides-soignants et la reconnaissance des « faisant-fonction »

En Paca au moins 60% des Ehpad déclarent avoir recours à des agents de services hospitaliers « faisant fonction d’aide-soignant ». Dans ce contexte, l’ARS accompagne financièrement la promotion interne des personnels travaillant auprès des personnes âgées en Ehpad en vue de l’obtention de la qualification d’aide-soignant.

L’ambition de l’ARS Paca, en collaboration avec l’Aract Paca, est de promouvoir des pratiques organisationnelles nouvelles améliorant la qualité des soins tout en apportant au personnel soignant une plus grande satisfaction au travail.

La qualité de vie au travail vise à remettre au cœur des projets d’établissements, la question du travail et de son organisation. L’enjeu pour les établissements de santé  et médico-sociaux est d’articuler la demande de soins et les contraintes budgétaires avec les problématiques organisationnelles et l’évolution des métiers.

Améliorer le quotidien des personnels hospitaliers par la prise en charge de la prévention des troubles musculo-squelettiques

Au niveau national, 94% des maladies professionnelles reconnues au sein des Ehpad sont liées à des troubles musculo-squelettiques.

La région se caractérise par un fort taux d’absentéisme lié à une souffrance au travail et aux conditions de travail difficiles. En 2019, l’ARS a accompagné le financièrement de :

  • 12 Ehpad pour un audit organisationnel,
  • 28 Ehpad pour de nouveaux équipements (rails),
  • 87 Ehpad et 35 Ssiad pour des séances d’ostéopathie, de psychologie et des formations.

Actions de prévention des risques psycho-sociaux avec l’ANFH

Depuis 2016, 3 baromètres sociaux ont permis de mesurer les facteurs de risques dans la région Paca : sens du travail, management, développement professionnel, intensité et charge de travail, esprit d’équipe, autonomie, conditions matérielles…

Prévention des violences hospitalières, l’exemple de l’AP-HM

Sécurisation des parkings, sécurisation des locaux et des entrées, déploiement de caméras de vidéo-surveillance… : depuis 2013, 1 million d’€ ont été alloués à l’AP-HM pour améliorer la sécurité des soignants.

Les Clusters QVT pour travailler collectivement sur une meilleure qualité de vie

Les clusters QVT offrent un accompagnement collectif pour les établissements d’un même secteur dans la mise en place d’une démarche qualité de vie au travail. Depuis 2016, 37 établissements sanitaires et médico-sociaux ont participé à cette démarche.

Ce dispositif permet un dialogue entre représentants de direction, représentants du personnel et représentants médical. Les groupes y échange sur des sujets tels que le contenu du travail, la qualité des soins, l'équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

Les trophées QVT de l’hôpital Européen

Les trophées QVT de l’hôpital Européen permettent au personnel de l’hôpital de proposer des idées en interne sur des actions de bien-être et d’amélioration des conditions de travail. L’établissement alloue une enveloppe sur ses fonds propres pour réaliser et mettre en œuvre ces actions au bénéfice de tous.

Méd-Aide, un dispositif pour accompagner les médecins en difficulté

Pour repérer et accompagner les professionnels en souffrance l’ARS Paca prévoit de consolider le dispositif Méd’Aide, mis en place par l’URPS Médecins libéraux.

Ce dispositif a pour objectif de prévenir et dépister l’épuisement professionnel des médecins libéraux afin d’accompagner les médecins en difficulté. Pour ce faire, des guetteurs veilleurs ont été formés et se développent dans la région. Une réflexion inter-URPS est en cours pour définir les possibilités d’extension du dispositif aux autres professionnels de santé libéraux.

Aller plus loin

Liens utiles