Une agence, pour une meilleure santé

Profitez du soleil en toute sécurité

Article
Visuel
soleil
Nous profitons tous du soleil et en connaissons ses bienfaits : il dope le moral et favorise la fabrication de vitamine D.
Cependant, on oublie parfois qu’il peut aussi présenter des risques.
Corps de texte

En France métropolitaine, c’est entre le mois de mai et d’août que le rayonnement solaire est le plus intense. Alors, pour toutes les activités de plein air, que vous soyez dans votre jardin, à la terrasse d’un café, à la plage, à la montagne ou à la campagne, lorsque vous faites du sport ou tout simplement lorsque vous vous promenez… protégez-vous, pour que le soleil reste un plaisir.

Quels sont les dangers liés au soleil ?

Les risques pour la peau

  • le coup de soleil qui est une brûlure au premier degré,
  • les réactions de photosensibilisation qui peuvent survenir suite à une application externe ou par une absorption interne d'agents photosensibilisants (médicaments, crèmes cosmétiques),
  • les cancers cutanés.

Les risques pour les yeux

Des lésions graves peuvent apparaître à court terme comme une ophtalmie (un « coup de soleil » de l’oeil), ou à plus long terme, comme la cataracte ou les dégénérescences de la rétine.

Comment se protéger efficacement contre les risques solaires ?

La meilleure façon de réduire le risque de développer un cancer de la peau est de limiter l'exposition au soleil et à ses rayons ultraviolets.

  • recherchez l'ombre et éviter le soleil entre 12h00 et 16h00,
  • protégez-vous en portant T-shirt, des lunettes et un chapeau,
  • appliquez régulièrement de la crème solaire à indice de protection solaire haute,
  • protégez encore plus vos enfants : ne jamais exposer un nourrisson de moins de 12 mois au soleil.

Attention aux idées reçues

Contrairement aux idées reçues, l’intensité des rayons ultraviolets (UV) du soleil n’est pas liée à la sensation de chaleur et les rayons peuvent être très forts lorsqu’il y a des nuages, du vent ou de la neige. La réverbération due aux surfaces claires (sable, eau) augmente leur intensité.

La crème solaire ne suffit pas à protéger votre peau du soleil

Il faut privilégier la protection vestimentaire (tee-shirt, chapeau et lunettes de soleil). Même les produits solaires les plus efficaces ne filtrent pas la totalité des UV, notamment des UVA : l'écran « total » n'existe pas. La crème n'en reste pas moins importante, mais en complément des autres précautions, pour protéger les zones du corps qui restent découvertes.

Il faut continuer à se protéger même quand on est bronzé

Le bronzage est une « barrière » naturelle fabriquée par la peau pour se protéger du soleil. Mais cette barrière est superficielle et ne filtre qu'une partie des UV. Une peau bronzée risque donc moins les coups de soleil, elle ne protège pas contre le vieillissement cutané et ne limite qu'en partie le risque de cancer.

Le danger ne vient pas uniquement des coups de soleil

Au soleil, nous sommes exposés à deux types de rayons UV : les UVB, responsables des coups de soleil et les UVA, qui n'ont pas d'effet visible immédiat mais pénètrent la peau en profondeur. Les UVA comme les UVB augmentent le risque de cancer de la peau.

Les séances d'UV ne préparent pas la peau au soleil

Le bronzage artificiel n'a pas le même effet protecteur que le bronzage naturel : il ne s'accompagne pas d'un épaississement de la peau.

Les rayons UV ne chauffent pas

Ce sont les rayonnements infra-rouge qui chauffent et l'on ne se rend pas forcément compte de leur présence. Méfiez-vous des fausses impressions de sécurité lorsqu'il fait plus frais, sous un ciel nuageux, avec du vent ou après une baignade. C'est l'index UV qui mesure l'intensité des rayons solaires : plus il est élevé (sur une échelle de 1 à 9), plus il est nécessaire de se protéger.

Les auto-bronzants et les compléments alimentaires ne protègent pas du soleil

Ils donnent un teint hâlé mais n'apportent aucune protection car ce sont souvent de simples colorants (carotène).