Une agence, pour une meilleure santé

Programme pluriannuel gestion du risque efficience du système de soins

Article
Visuel
GDR
Les politiques de gestion du risque visent à apporter une réponse efficiente aux besoins de santé tout en respectant les critères d’utilité et de qualité des soins ainsi que de modération des couts dans le cadre financier voté par le Parlement.
Corps de texte

Le maintien d’un système de santé solidaire implique une maitrise des dépenses d’assurance maladie pour rendre leur évolution compatible avec celle de la richesse nationale. Cette maîtrise passe par le recours pertinent aux soins tant en ce qui concerne les prises en charge en ville que celles réalisées à l’hôpital.

La loi de modernisation de notre système de santé a modifié l’architecture contractuelle en matière de gestion du risque entre l’Etat et l’Union nationale des caisses d’assurance maladie.

Un nouveau contrat, le Plan national de gestion du risque et d’efficience du système de soins (PNGDRESS) définit pour une durée de 2 ans les objectifs pluriannuels de gestion du risque ainsi que les objectifs relatifs à l’efficience du système de soins.

Ce plan national est décliné en région Paca. Il s’agit du programme pluriannuel régional de gestion du risque et d’efficience du système de soins (PPRGDRESS).

4 grandes orientations sont définies pour la région Paca :

  • améliorer la pertinence des actes prescrits et diffuser les recommandations de bon usage pour réduire les soins et prescriptions redondants ou inadéquats (transports, produits de santé, actes paramédicaux, examens de biologie, examens d’imagerie radiologie, arrêts de travail) ;
  • accompagner le virage ambulatoire en adaptant mieux les prises en charge, en aidant aux changements de pratiques tout en appuyant les patients, les établissements et les professionnels de santé en ville et à l’hôpital ;
  • améliorer l’efficacité de la dépense hospitalière pour pérenniser la qualité de service et préserver la santé financière des établissements ;
  • promouvoir la prescription des génériques et poursuivre les efforts sur les prix des médicaments et des dispositifs médicaux.

Ce programme peut prévoir des actions régionales complémentaires spécifiques.

En complément du programme, une convention de 2 ans est conclue entre le directeur de l’ARS et le représentant en région des régimes d’assurance maladie. Elle décrit les conditions de mise en œuvre du programme ainsi que les éventuelles actions régionales complémentaires spécifiques.