Une agence, pour une meilleure santé

Contrats de ville

Article
Visuel
Image Source
Contrats de ville
La politique de la ville fédère l’ensemble des partenaires institutionnels, économiques, associatifs, et inscrit dans un document unique leurs actions au bénéfice de quartiers en décrochage. Elle est mise en œuvre localement dans le cadre des contrats de ville.
Corps de texte

Les contrats de ville 2015-2020 s’inscrivent dans une démarche intégrée devant tenir compte à la fois des enjeux de développement économique, de développement urbain et de cohésion sociale. A ce titre, les contrats de ville peuvent comporter un volet santé.

Les contrats de villes ont pour objectif de prioriser le financement d’actions de droit commun sur les quartiers prioritaires de la politique de la ville. Ils sont conclus entre les préfectures et les intercommunalités concernées et associent la plupart des services de l’état et des institutions susceptibles d’intervenir en faveur d’une réduction des inégalités.C’est au titre des volets santé des contrats de ville que l’ARS peut être signataire.

En Paca, on comptabilise 128 quartiers prioritaires qui font l’objet de 30 contrats de ville selon la répartition est la suivante :

-    Alpes de Haute Provence : 2 
-    Hautes Alpes : 1 
-    Alpes Maritimes : 5
-    Bouches du Rhône : 7
-    Var : 5 
-    Vaucluse : 10 

La plupart d’entre eux comportent un volet santé mais celui-ci est rarement détaillé. Néanmoins, l’ARS Paca a pris l’engagement auprès de la préfecture de région de cibler certaines de ses interventions sur les quartiers prioritaires. Ainsi, 30% des crédits de prévention, 30% des financements consacrés à l’offre de proximité et 25% des crédits santé environnement seront chaque année consacrés au déploiement d’action sur ces territoires.

Aller plus loin

Liens utiles