Le plan régional santé environnement (PRSE)

Article
Logo PRSE PACA 2015-2021

Les risques pour la santé humaine causés par les pollutions de l’environnement naturel, domestique et professionnel sont un réel enjeu de santé publique. Le Plan régional santé environnement Paca fédère une communauté d’acteurs pour apporter des réponses aux préoccupations des habitants de la région sur les conséquences sanitaires à court et moyen terme de l’exposition à certaines pollutions.

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Plan Régional Santé Environnement (PRSE) est piloté par l’Agence Régionale de Santé (ARS), la Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) pour le Secrétariat Général pour les Affaires Régionales (SGAR) et par la Région Sud.

Le PRSE 2022-2028 (PRSE 4)

Le PRSE 4 est la déclinaison régionale du Plan National Santé-Environnement 4 (PNSE 4).

Conformément à l’instruction interministérielle N° DGS/SDEA/DGPR/2022/80 du 13 avril 2022 relative à la définition et la mise en œuvre des plans régionaux santé environnement, le PRSE 4 (2022/2028) sera élaboré en lien avec les partenaires de la région avant fin 2023.

Le PRSE 2015-2021 (PRSE 3)

Le PRSE 2015-2021 (PRSE 3) a été adopté le 6 décembre 2017 à l'occasion du Forum Régional Santé Environnement. Son adoption a été formalisée par la signature d'une lettre d'engagement tripartite entre les 3 pilotes du plan (ARS, Dreal, Région). Il est arrivé à échéance fin 2021.

Le PRSE 3 s'articulait autour d'un plan d'orientations structuré en 9 axes thématiques : air, eau, habitat, bruit, risques émergents et changement climatique, système de santé, urbanisme, déchets et alimentation.

Fin 2021, 182 projets financés par l'ARS et/ou la Dreal et/ou la Région dans le cadre des appels à projets santé environnement étaient labellisés dans le cadre du PRSE 3.

Le PRSE 2009-2014 (PRSE 2)

Son élaboration a été le fruit d’un travail collectif qui a mobilisé plus de 600 acteurs en santé environnement issus des différents collèges du Grenelle et d’un collège d’experts. Ce succès est en partie lié à l’adhésion des collectivités locales et des associations à cette démarche originale basée sur la concertation et l’engagement volontaire.

Il s’agissait du premier PRSE de deuxième génération à avoir été adopté en France. Il a donné lieu à la ratification d’une charte partenariale formalisant les engagements réciproques des pilotes du plan et des porteurs de projets, à la prise d’un arrêté préfectoral engageant l’Etat et l’ARS et à la réalisation d’un document d’orientation support.

Sur le terrain, plus de 80 structures se sont impliquées à des degrés divers dans la démarche du PRSE. Au terme de l’année 2014, le plan comptait 222 projets labellisés d’envergure locale ou régionale. La richesse et la diversité de ces projets témoignent de la mobilisation forte et durable des acteurs dans le champ de la santé environnementale en Paca. Les indicateurs de réalisation des projets ont permis de dresser un bilan positif du PRSE 2 puisque la majorité des projets labellisés ont été réalisés totalement ou partiellement.