Une agence, pour une meilleure santé

Les pollens : surveillance et recommandations

Article
Visuel
Image Source
Cyprès
L’ARS participe à l’organisation de la surveillance des pollens et appuie le réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) qui exploite 7 capteurs fixes installés sur la région (Aix, Avignon, Gap, Marseille, Nice, Toulon).
Corps de texte

Cette surveillance permet :

  • d'informer les professionnels de santé des concentrations polliniques et du risque allergique associé;
  • et d'informer les personnes sensibles pour atténuer les conséquences de la pollution sur leur santé.

En région méditerranéenne, le pollen des cupressacées (cyprès, genévriers, thuyas…) représente le tiers de tous les pollens. En fin d’hiver, il provoque des allergies allant du simple désagrément aux rhinites et conjonctivites. Ces allergies causent un véritable problème de santé publique. La période de pollinisation s’étend sur plusieurs mois en raison du nombre important d’espèces à l’origine du pollen. Le cyprès vert (cupressus sempervirens) et le cyprès bleu (cupressus arizonica) sont les premiers contributeurs. Ils pollinisent en début d'année, de janvier à avril. Les seuls départements de la région Paca épargnés sont les Alpes de Haute-Provence et les Hautes-Alpes.

Cartopollen : un outil pratique pour prévoir les émissions de pollen de cyprès

Cartopollen, c’est le nom d’un outil de prévision spatio-temporelle des émissions de pollen de cyprès à 3 jours financé par l'ARS et développé par l’Institut national de la recherche agronomique (Inra). L'outil est basé sur l'intégration dans un système d'information géographique (SIG) des 2 principaux facteurs qui déterminent la production de pollen : végétation et climat. Son objectif est d'améliorer la prévention des allergies aux pollens en mettant à disposition des informations locales et prévisionnelles sur l'intensité de pollinisation des cyprès et ainsi mettre en œuvre les actions de prévention adéquates : limitation de l'exposition, traitements médicamenteux, etc.

Voir les prévisions d'émission de Pollens

L'ambroisie est une plante qui se développe principalement en région Rhône-Alpes, mais aussi dans le nord de la région Paca. Elle libère dans l'air aux mois d'août et septembre du pollen qui peut provoquer de graves réactions allergiques. 
Il a été estimé qu’en 2011, en Rhône-Alpes, entre 194 481 et 258 714 personnes ont bénéficié de soins en rapport avec l’allergie à l’ambroisie, ce qui correspond à des coûts évalués entre 14,2 et 20 millions d’euros.

Il est encore possible d’éliminer l'ambroisie, elle est suffisamment développée pour être reconnaissable et avant le démarrage de sa floraison à la fin juillet. Pour éviter la production de pollen et limiter la reproduction et l’expansion de la plante, les plants d’ambroisie doivent être systématiquement détruits !

  • Demander conseil à son médecin ou à son pharmacien, ils connaissent les moyens de prévenir ou d’atténuer les crises allergiques.
  • Suivre le traitement préventif anti-allergique prescrit par son médecin.
  • Éviter le contact avec tout irritant  bronchique (tabac, parfums, aérosols, etc.).
  • Aérer son logement avant 10h et après 19h en période pollinique.
  • Éviter de rouler en voiture fenêtres ouvertes en période pollinique.
  • Éviter les efforts physiques intenses en plein air pendant les pics polliniques (comme lors des pics de pollution atmosphérique).
  • Ne pas planter des haies de cyprès dans son jardin.
  • Porter des lunettes de soleil.
  • Ne pas faire sécher le linge à l’extérieur par grand vent.
  • Se laver les cheveux régulièrement.
  • Changer et laver ses vêtements régulièrement.
  • Changer et laver son linge de lit (en particulier les taies d’oreillers) régulièrement.

Aller plus loin

Documents à télécharger

Liens utiles

Contact