Prise en charge et orientation des patients présentant des symptômes prolongés de la Covid-19

Article

Après une infection de Covid-19, des symptômes peuvent persister chez certaines personnes, qu’elles aient été hospitalisées ou non. Pour les accompagner au mieux, nous nous mobilisons pour organiser des parcours de santé « post-Covid » et informer les professionnels de santé afin de garantir une bonne orientation et une prise en charge efficace.

Les symptômes prolongés suite à une Covid-19

Les symptômes de la Covid-19 peuvent persister chez certains patients plusieurs semaines voire plusieurs mois après leur infection. Ces symptômes sont variés et peuvent évoluer de façon fluctuante sur plusieurs semaines ou mois. Ces formes prolongées de Covid peuvent concerner des organes différents d’un patient à l’autre, et évoluer différemment dans le temps.

Les symptômes prolongés Covid les plus fréquents sont :

  • Fatigue majeure ;
  • Troubles de l’odorat, du goût, acouphènes, vertiges, douleurs à la déglutition ;
  • Difficultés respiratoires, essoufflement, toux ;
  • Fièvre, frissons ;
  • Douleurs thoraciques (oppression), palpitations ;
  • Troubles de la concentration et de mémoire ;
  • Maux de tête, paresthésies (fourmillements, picotements, engourdissements), sensation de brûlures ;
  • Douleurs musculo-squelettiques, musculaires, tendineuses ou articulaires ;
  • Troubles du sommeil (insomnie notamment) ;
  • Irritabilité, anxiété ;
  • Douleurs abdominales, nausées, diarrhée, baisse ou perte d’appétit ;
  • Démangeaisons, urticaire, pseudo-engelures ;
  • Des complications rénales, digestives, pulmonaires ou neurologiques, notamment à l’issue d’une hospitalisation en réanimation
Dossier complet sur santé.fr

Recommandations pour le diagnostic et la prise en charge des symptômes prolongés de Covid-19

La Haute Autorité de Santé (HAS) a élaboré ses recommandations à destination des professionnels de santé pour le diagnostic et la prise en charge des symptômes prolongés de Covid-19.  Ce document défini la prise en charge de premier recours des patients adultes présentant des symptômes prolongés. Les fiches techniques associées permettent de proposer les explorations cliniques et paracliniques nécessaires en premier recours selon les atteintes d’organe et/ou les symptômes présentés. Elles permettent également d’identifier les situations d’urgence et les situations qui nécessitent un recours spécialisé.

Voir le site de la HAS
Regarder aussi le replay du Webinaire "Symptômes prolongés de la Covid-19 chez l'adulte"

Symptômes prolongés de Covid-19 : orienter les personnes concernées, informer leurs professionnels de santé

La prise en charge et l’orientation des patients présentant des symptômes prolongés de la Covid-19 sont encadrées par des recommandations nationales. L’objectif est d’éviter l’errance médicale des personnes concernées, le recours à des traitements non adaptés, voire des hospitalisations non nécessaires. À destination des professionnels de santé, elles visent à favoriser, dans un souci du juste soin, une prise en charge sécurisée, globale et personnalisée.

Voir le site du Ministère

Les ARS, en charge de mettre en œuvre ces recommandations nationales à l’échelle régionale.

L’ARS Paca mène depuis plusieurs mois des travaux d’échanges, et de retours d’expérience de patients et professionnels, avec l’ensemble des représentants de professionnels de la santé, et de patients. Dans un but de mise en œuvre à l’échelle régionale et territoriale des recommandations nationales.

Un document de cadrage régional, a été élaboré avec toutes les parties prenantes (association d’usagers, représentants des professionnels de santé de la ville et des établissements de santé, représentants des communautés territoriales de territoire en santé et des plateformes territoriales d’appui, experts.)

Ce document de cadrage énonce six axes de travail participant à l’organisation de la prise en charge et du suivi des patients :

  • Informer le grand public et les professionnels de santé sur les connaissances relatives aux suites de Covid-19 et le dispositif de prise en charge en lien avec les travaux de la HAS à destination du grand public ;
  • Positionner les acteurs de « soins de ville », notamment les médecins traitants, comme porte d’entrée des patients post-Covid, en charge de l’information, du soin et de l’orientation, afin d’éviter le phénomène de « patients errants » ;
  • Positionner les structures d’appui à la coordination et organisations de coordination (DAC , CPTS4 , etc.) comme appuis pour l’organisation de la prise en charge des patients post-Covid en situation complexe et interlocutrices des professionnels de santé ;
  • S’appuyer prioritairement sur les établissements SSR pour structurer l’offre hospitalière de recours pour les cas de patients les plus complexes ;
  • Mettre en place une information claire et lisible vers les professionnels de ville et les patients sur l’existence de cohortes ambulatoires Covid-19 et la manière de les alimenter dans un contexte ou la recherche clinique est primordiale ;
  • Rappeler les principales manifestations et cadres de prise en charge du syndrome post-réanimation / post-SDRA (syndrome de détresse respiratoire aigüe) pour les patients ayant nécessité un séjour en soins critiques.

Les acteurs de soins de ville et plus particulièrement les médecins traitants sont identifiés comme les portes d’entrée des patients post-Covid. En cas de symptômes prolongés suite à une Covid-19, les médecins traitants prennent en charge et orientent les patients qui nécessitent des avis spécialisés ou des examens complémentaires.