Punaises de lit, les détecter pour mieux s'en protéger

Article
punaises de lit

Les punaises de lit ne transmettent pas de maladie à l’homme mais sont responsables de nuisances. Elles peuvent occasionner des troubles du sommeil, de l’anxiété, un isolement social, etc. Les punaises de lit touchent toutes les catégories d’hébergement. La propreté d’un lieu ne garantit pas à elle seule la protection contre une infestation.

Punaises de lit et impacts sanitaires

Les punaises de lit ne transmettent pas de maladie à l’homme mais sont responsables de nuisances.

D’après les résultats de l’étude PULI du réseau sentinelles de l’Inserm, d’avril 2019 à mars 2020, environ 72 000 consultations auprès d’un médecin généraliste en France métropolitaine ont eu un motif lié aux punaises de lit. La région Paca fait partie des régions les plus touchées, avec 145 consultations pour 100 000 habitants.

Ces résultats permettent d’objectiver pour la première fois l’impact des punaises de lit sur la santé des Français. Parmi les motifs les plus fréquents de consultation, figurait la présence de lésions cutanées (98%), mais aussi la dégradation de l’état de santé psychologique. Ainsi, 39% des patients ayant consulté souffraient d’insomnie et 39% estimaient que l’infestation avait eu un retentissement sur leur vie professionnelle, familiale ou sociale.

Données entomologiques

Il n’existe pas de réseau de surveillance entomologique permettant d’estimer l’évolution des densités de population des punaises de lit, comme ce peut être le cas pour d’autres nuisibles. Les données concernant cette résurgence proviennent essentiellement d’études portant sur le recours aux services de désinsectisation et de signalements des acteurs de terrain (associations, CCAS, etc.).

Toutefois, dans le cadre du Plan national santé environnement 4, un outil de signalement des nuisibles sera mis à disposition des Français afin que chacun puisse contribuer à la surveillance de ces nuisibles.

Détecter la présence de punaises de lit

Les piqûres sont le premier indice de présence des punaises. Situées généralement sur les parties découvertes du corps (main, bras, visage, jambes, etc.), elles ressemblent aux piqûres de moustique, se présentant parfois en ligne de 4 à 5 piqûres assez caractéristiques. Les démangeaisons causées par ces piqûres peuvent être importantes. Lorsqu'un logement est fortement infesté de punaises de lit, plusieurs lésions peuvent apparaître à plusieurs endroits sur la peau exposée lors du sommeil.

Des traces peuvent également alerter sur la présence de punaises de lit dans le lit ou à proximité. Il peut s'agir de traces de déjections constituées de sang digéré. Elles sont noires, de 1 à 3 mm et imprègnent les tissus. Il peut également s'agir de traces ou trainées de sang sur les draps.

Protéger son environnement des punaises de lit

La prévention est le meilleur moyen pour se protéger d’une infestation de punaises de lit. Pour cela, il est conseillé de :

  • maintenir le logement propre sans encombrement d’objets inutiles;
  • passer régulièrement l’aspirateur;
  • éviter de se procurer des vêtements, des meubles rembourrés ou des matelas d’occasion (notamment dans la rue) car ils peuvent être infestés par des punaises de lits;
  • surveiller l’apparition de toute piqûre suspecte.

En savoir plus sur les gestes de prévention dans la plaquette en téléchargement ci-dessous dans la rubrique "Aller plus loin".

Lutter contre des punaises de lit : des actions concrètes

L'ARS est compétente dans le domaine de la prévention mais pas dans le domaine de la lutte contre les punaises de lit.

En cas d'infestation, il faut agir vite et privilégier les moyens de lutte mécanique (sans insecticide).

Si vous envisagez de mettre en place une lutte chimique avec l'aide d'un professionnel de la désinsectisation, les informations ci-dessous vous seront utiles.

Un site et numéro d’information dédiés

Le Ministère de la cohésion des territoires a lancé le 21/02/20 un plan national de prévention et de lutte contre les punaises de lit. Dans ce cadre il a mis en place un numéro vert national (0 806 706 806) et un site Internet dédié stop-punaises.gouv.fr pour répondre aux interrogations des habitants concernés.

Un annuaire des désinsectiseurs agréés

Un annuaire des professionnels 3D (désinfection, désinsectisation et dératisation) agréés pour des traitements anti-punaises préventifs ou curatifs efficaces et respectueux de l’environnement. Les listes départementales des 3D agréés sont actualisées régulièrement et accessibles au lien suivant : https://cs3d-expertise-punaises.fr/

Biocides et lutte raisonnée

Dans le cadre du PNSE 4, des travaux d’expertise de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) et du CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment) seront réalisés pour identifier, évaluer et expérimenter des méthodes de détection et de lutte efficaces, raisonnées et durables pour limiter le risque d’exposition à des substances chimiques préoccupantes.

En parallèle, les fabricants de produits biocides destinés à la lutte contre ces nuisibles seront accompagnés afin de faciliter l’autorisation et la mise sur le marché de produits au profil peu défavorable pour la santé humaine et l’environnement.

Consultez notre série de vidéos