Une agence, pour une meilleure santé

Interruptions volontaires de grossesse : organisation du lien ville-hôpital en région Paca

Article
Visuel
IVG
Toute femme enceinte, majeure ou mineure peut demander à un médecin ou à une sage-femme l'interruption de sa grossesse. Le rôle de l’ARS Paca est d’informer les usagers sur l’IVG et les moyens de contraception et de définir une organisation régionale avec les acteurs de santé pour prendre en charge toutes les femmes qui souhaitent avoir recours à l’IVG.
Corps de texte

Le plan d’actions de l’ARS Paca en matière d’IVG

Mieux informer

L’objectif de l’agence régionale de santé est d’améliorer l’accès à l’information les usagers sur les moyens de contraceptions, les méthodes d’IVG et l’offre de soin disponible dans la région.

Une plateforme téléphonique régionale : 0800 08 11 11

La plateforme téléphonique portée par le Planning familial 13 (co-financé par l’ARS et le Conseil régional) permet d’améliorer l’accès à l’information en matière d’IVG et de contraception.

Parlons sexualité, le site des 15-25 ans pour s'informer

Lancé en avril 2019 par le planning familial des Bouches-du-Rhône, ce site internet aborde toutes les questions autour de la sexualité, du corps, de la contraception, des sentiments, des violences, de l'avortement. Le site est accessible ici.

Améliorer le parcours de santé et permettre l’accès à une offre diversifiée

Selon une recommandation de la Haute autorité de santé, toute patiente qui demande une IVG doit obtenir un rendez-vous de consultation dans les 5 jours suivant son premier appel. Plus l'IVG intervient précocement pendant la grossesse, plus le risque de complication est faible. C’est pourquoi il est primordial que l'accès à l'IVG soit simple et rapide.

L’animation d’un réseau d’acteur

L’organisation d’un réseau territorial et régional qui regroupe tous les acteurs (conseils départementaux, URPS sage-femme et médecins, représentants des établissements de santé, représentants des usagers : planning familial, réseau de périnatalité) permet d’organiser des actions coordonnées entre professionnels et de partager des bonnes pratiques en matière d’organisation des prises en charge.

Des actions de formation pour les professionnels

Le Réseau méditerranée périnatalité propose des actions de formations gratuites à destination de tous les professionnels de santé médicaux et non-médicaux (agents d’accueil…), promeut la pratique de l’IVG sous anesthésie locale et la formation des professionnels.

Garantir l’accès à l’IVG en période estivale

Pour permettre de répondre à la demande en période estivale, l’ARS  établi un tableau de permanence des établissements de santé essentiellement publics et s’assure que les établissements auront pris les mesures nécessaires pour assurer la continuité de cette mission tout au long de l'été, en respectant le choix des patientes (méthode) et en respectant les délais de prise en charge. Les congés des praticiens libéraux sont recensés par l’équipe du planning familial.

Organiser de l’activité IVG en milieu hospitalier

En 2018, il y a eu 9340 IVG médicamenteuses et 5836 IVG chirurgicales en établissements de santé ont été pratiquées. 

Elaboré par l’ARS en concertation avec les partenaires régionaux, le cahier des charges régional définit l’organisation nécessaire à une bonne prise en charge des patientes en milieu hospitalier, autour de 3 principes fondamentaux :

  • la nécessité de disposer de moyens et de locaux dédiés à la pratique des IVG au sein de l’établissement (ligne de téléphone dédiée, accueil par secrétaire formée ou conseillère conjugale…) ;
  • un positionnement clair de l’activité au sein de l’établissement et une articulation formalisée avec les autres services concernés (procédure pour gérer l’anonymat et la gratuité des actes, activité portée au sein du projet médical et bientôt au sein du projet de territoire…) ;
  • le travail en réseau indispensable avec les acteurs du territoire pour garantir continuité et qualité des soins pour les patientes (équipe référente, mise en place de procédures dégradées si difficultés, coordination par territoire formalisée).

L’organisation du lien ville-hôpital pour prendre en charge rapidement les IVG

L’IVG médicamenteuse peut être pratiquée en établissement de santé, en cabinet de ville, ou en centre de planification et d’éducation familiale (CPEF).

L’ARS Paca incite les professionnels libéraux et les établissements de santé à constituer un réseau en ville-hôpital pour permettre aux femmes d’être prises en charge dans les meilleurs délais.

Les professionnels qui réalisent des IVG médicamenteuses en ville passent une convention avec un établissement disposant d'un plateau technique permettant de prendre en charge d’éventuelles complications.

Aller plus loin

Carte des lieux pratiquant l'IVG en région Paca

Carte IVG Paca

Le numéro unique Contraception, Sexualité, IVG du Ministère de la Santé (gratuit et anonyme)

0800 08 11 11
(du lundi de 9h à 22h, du mardi au vendredi de 9h à 20h).