Une agence, pour une meilleure santé

La région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Article
Visuel
Agence régionale de santé ARS Paca
La région Provence-Alpes-Côte d’Azur est un territoire marqué par de forts contrastes géographiques démographiques, économiques, sociaux, urbains, culturels, etc.
Corps de texte

La répartition de la population sur le territoire régional est marquée par une forte concentration sur le littoral et dans la vallée du Rhône : 92 % de la population vit dans des communes urbaines et plus d’un habitant sur deux réside dans de grandes agglomérations régionales (Marseille, Aix-en-Provence, Nice, Toulon et Avignon).

On observe également un phénomène de péri-urbanisation, avec une augmentation de la population dans les communes situées à la périphérie des grandes villes.

Une population plus âgée que la moyenne nationale

La région compte près de 5 millions d’habitants, dont près de 30% ont plus de 60 ans. L’indice de vieillissement est le 5ème plus élevé de France. En 2040, les plus de 60 ans constitueraient plus du tiers de la population régionale.

Une progression des personnes vivant seules et des familles monoparentales

En 2013, plus de 790 000 personnes (36 %) vivaient seules en Paca, dont plus de 200 000 âgées de 75 ans ou plus.

  • Près de 150 000 travailleurs saisonniers en région Paca.

  • Près de 8 000 décès prématurés chaque année en région Paca.

Une région marquée par une pauvreté et des inégalités socio-économiques importantes

En 2013, 17 % des habitants de Provence-Alpes-Côte d’Azur vivaient sous le seuil de pauvreté, contre 14,5 % en France.

Une région fortement exposée aux risques naturels

La région Paca est une des régions françaises les plus exposées aux risques naturels (inondations, feux de forêt, avalanches, mouvements de terrain, risque sismique).

Une progression de l’espérance de vie, comme en France métropolitaine

En 2014, la région se situait au 4ème rang des régions métropolitaines pour l’espérance de vie à la naissance chez les femmes (85,5 ans) comme chez les hommes (79,7 ans).

  • Les cancers : première cause de mortalité en région Paca. En 2014, 223 000 personnes ont été prises en charge dans la région pour un cancer actif ou sous surveillance.
  • Près de 12 000 décès par an sont liés à une maladie cardiovasculaire. En 2014, près de 7% de personnes ont été prises en charges en Paca pour une maladie cardiovasculaire.
  • Une prévalence particulièrement élevée de diabète chez les personnes de faible statut socioéconomique. En 2014, on estimait à 5,7 % la prévalence standardisée du diabète traité chez les assurés âgés de 20 ans ou plus en Paca.
  • Un adulte sur six en état de souffrance psychologique. En 2014, près de 163 000 personnes ont été prises en charge pour une maladie psychiatrique dans la région Paca soit le 2e taux standardisé le plus élevé de France
  • Une forte prévalence d’hépatite C. La région Paca est la région française qui présente la plus forte prévalence de VHC (1 %).