Une agence, pour une meilleure santé

Devenir assistant à temps partagé

Article
Visuel
assistant spécialiste à temps partagé
Le statut d’assistant à temps partagé permet à des jeunes diplômés en médecine d’exercer durant deux ans entre un CHU et un hôpital périphérique, entre deux hôpitaux ou entre la ville et l’hôpital.
Corps de texte

Pourquoi devenir ASTP ?

Devenir assistant à temps partagé permet aux jeunes médecins de valider un DESC, parfaire leurs formations et acquérir de l’expérience en occupant des postes partagés entre différentes structures :

  • entre un centre hospitalier universitaire (CHU) et un centre hospitalier (CH),
  • entre deux centres hospitaliers
  • ou entre un centre hospitalier ou CHU et une structure ambulatoire.

Les fonctions d’assistant partagé confèrent le titre d’ « Ancien assistant des hôpitaux » et donc l’accès au conventionnement de secteur 2 en cas d’installation en libéral.

Durée du contrat

L’assistant partagé est accueilli par les établissements de santé partenaires durant 2 années consécutives et continues.

Mission de l’assistant à temps partagé

En plus de ses missions cliniques, l’assistant spécialiste à temps partagé participe à des activités pédagogiques, d’enseignement et de recherche. Toutes les spécialités peuvent être concernées, en particulier les spécialités pour lesquelles les établissements rencontrent des problèmes de recrutement.

Activités possibles

 

Activités cliniques

  • Consultations
  • Hospitalisations
  • Actes chirurgicaux

Activités pédagogiques

  • Encadrement d’internes dans l’établissement recruteur
  • Encadrement d’internes dans l’établissement partenaire

Activités de recherche

  • Participation à des réunions de recherche
  • Participation à la publication des activités de recherche dans des revues scientifiques
  • Participation à des projets de recherche clinique
  • Participation à la direction de thèses

Participation à des activités d’enseignement

  • Séances de bibliographie
  • Réunion de dossiers ou autres formations
  • Participation à des réunions scientifiques

Activités transversales

  • Participation au développement des relations ville-hôpital, réseaux de médecins et de structures de santé
  • Participation au développement et/ou de coordination de programmes d'éducation thérapeutique du patient
  • Participation au développement et/ou de coordination de programmes de prévention

Rémunération et financements

37 945 € brut par an (hors prime d’exercice territorial).

L’ARS finance 80% du poste entre 2  hôpitaux et 90% entre une structure ambulatoire et un hôpital. Les sommes restantes sont toujours à la charge des établissements de santé partenaires, ainsi que la prime d’exercice territorial.

Nota Bene :

L’activité réalisée au sein d’une structure ambulatoire est considérée comme une délocalisation de l’activité hospitalière : la structure ambulatoire ne perçoit pas d’honoraires. L’acte est considéré comme une consultation externe de l’hôpital. Le paiement par le patient de son reste à payer se fait en différé après tiers payant sur la facture assurance maladie obligatoire, et le cas échéant tiers payant assurance maladie complémentaire, sur la base de l’avis des sommes à payer qu’il reçoit. C’est l’hôpital qui facture la prestation et donc le dispositif de facturation individuelle de l’hôpital est mis en œuvre. Le patient n’a donc rien à verser lors de sa consultation.

Conditions de recrutement

  • être en post-internat (maximum 4 ans après l’obtention du diplôme d’Etat, soit le DES) ;
  • avoir soutenu sa thèse ;
  • être inscrit à l’Ordre des médecins et avoir un numéro RPPS ;

Favoriser les zones sous-dotées et les spécialités en tensions

L’ARS Paca mène une politique volontariste de développement des ASTP et a mobilisé des financements supplémentaires en cohérence avec le projet régional de santé. L’objectif prioritaire est de développer des ASTP dans les zones sous-dotées et de consolider les équipes présentes sur ces territoires.

Toutes spécialités confondues mais  surtout celles en tension, l’ARS Paca favorisera les candidatures pour exercer dans des territoires défavorisés, les zones d’interventions et d’actions prioritaires, et les établissements périphériques.

Si vous êtes mobiles, vous pouvez également vous renseigner dans une autre région que celle d'origine,  auprès de l'ARS et des services hospitaliers pour savoir si des postes sont disponibles. C'est à l'interne ou au médecin thèsé de construire son projet, en collaboration des établissements et des services où ils souhaitent travailler.

Les objectifs du dispositif ASTP

C’est un dispositif de soutien à la démographie médicale qui permet de :

  • soutenir les projets professionnels hospitaliers et/ou universitaires en permettant à de jeunes médecins de parfaire leur formation post internat ;
  • favoriser l’exercice hors CHU et à terme faciliter l’installation de médecins dans les établissements périphériques ;
  • consolider les équipes médicales des établissements de santé en difficulté de recrutement ;
  • favoriser la coopération territoriale et médicale entre les CH et les CHU ;
  • permettre aux jeunes médecins de participer à l’encadrement d’internes et d’étudiants en santé.

Comment postuler ?

Chaque année, l’ARS Paca lance un appel à candidatures pour le financement de postes d’assistants spécialistes à temps partagé (ASTP). Les candidats sont invités à présenter leur projet préalablement élaboré avec ses établissements d’accueil.

Vos demandes de financement doivent être uniquement adressées sur ars-paca-dprs-astp@ars.sante.fr