Une agence, pour une meilleure santé

Imagerie nucléaire et imagerie en coupe

Article
Pour répondre aux besoins de la population, le Projet régional de santé prévoit l’implantation de nouveaux appareils d’imagerie dans les établissements de la région Paca : imagerie nucléaire avec des tomographes par émission de positions (TEP) et imagerie en coupe avec des scanners et IRM.
Corps de texte

L’imagerie est devenue un enjeu majeur pour notre système de santé : la rapidité du diagnostic et la précision de la réponse donnée, sont aujourd’hui déterminantes pour assurer la pertinence des soins et la qualité des prises en charge.

En région Paca, comme ailleurs en France, de nombreux actes d’imagerie sont réalisés alors que le nombre d’appareils d’imagerie en coupe et de médecine nucléaire sont encore limités.

C’est pourquoi l’ARS Paca souhaite faciliter l’accès à ces outils de diagnostic en augmentant le nombre d’appareils disponibles et en implantant des équipements dans des zones insuffisamment équipées.

Aussi, plusieurs enjeux stratégiques ont été identifiés dans le projet de régional de santé 2018-2022 :

  • répondre à l’augmentation importante des besoins en imagerie, tout en anticipant les évolutions technologiques rapides et importantes dans ce domaine ;
  • répondre prioritairement aux besoins en cancérologie ;
  • améliorer la réponse aux besoins, hors cancérologie, liés à l’évolution des traceurs ;
  • renforcer les plateaux techniques existants et développer les coopérations.

Pour répondre à ces enjeux, l’ARS a défini un programme d’implantation et une répartition géographique. La liste de ces activités de soins et celle des équipements matériels lourds sont fixées par le code de la santé publique.

La création de nouveaux équipements d’imagerie

Les projets la d'installation d’équipements d’imagerie sont soumis à l'autorisation de l'Agence régionale de santé.

L'autorisation est accordée à l'établissement, pour une durée déterminée, lorsque le projet :

  • répond aux besoins de santé de la population identifiés par le projet régional de santé (PRS) ;
  • est compatible avec les objectifs fixés par le PRS ;
  • satisfait à des conditions d'implantation et à des conditions techniques de fonctionnement ;
  • Les demandes d'autorisation sont présentées et reçues au cours de périodes de dépôt déterminées par voie réglementaire, dites « fenêtres ».
Voir la page sur les autorisations sanitaires

En chiffres

Il existe en Paca :

  • 14 tomographes par émission de positions TEP; 4 de plus viennent d’être autorisés ;
  • 76 IRM, 10 de plus viennent d’être autorisés ;
  • 91 scanners, 16 de plus viennent d’être autorisés ;
  • 30 nouveaux équipements d’imagerie qui vont être bientôt être  installés.

L’augmentation des équipements a pour objectif de mieux répondre aux besoins des populations et de rendre accessible plus rapidement l’accès  des scanner, l’IRM ou le PET-scan.