Une agence, pour une meilleure santé

Orientation stratégique 1 : renforcer les soins de proximité

Article
Visuel
Accès aux soins région Paca
Chacun d’entre nous est usager du système de santé. Nous connaissons les problématiques liées à l'accès aux soins : trouver facilement un médecin, trouver un professionnel en dehors des horaires d'ouverture des cabinets, obtenir une prise en charge rapide pour un besoin urgent, dans une ville du littoral ou dans un territoire plus isolé...C'est une préoccupation majeure de l'ARS Paca.
Corps de texte

"La santé touche le quotidien de l’ensemble des français : avoir un médecin traitant, obtenir rapidement un rendez-vous, accéder à des soins médicaux spécialisés dans un délai approprié à leurs besoins. Autant d’attentes qui doivent être satisfaites au même niveau de qualité sur l’ensemble de notre territoire." Edouard Philippe, le 13 octobre 2017, à l'occasion du lancement du plan national pour renforcer l'accès aux soins dans les territoires.

 

A quels enjeux sommes-nous confrontés en région Paca ?

Une partie non négligeable de la population de la région Paca ressent des difficultés pour accéder aux soins.

Même si notre région ne manque pas de professionnels de santé libéraux, elle se positionne pourtant au troisième rang des régions qui enregistrent les plus fortes baisses de la démographie médicale. Certains territoires de la région Paca voient donc partir les médecins qui assuraient jusqu’à présent l’offre médicale de leur territoire, sans solution identique de remplacement.

Ici, comme partout en France, les pratiques et les aspirations de certains professionnels de santé libéraux évoluent vers une moins grande amplitude horaire, des activités plus programmées, des exercices plus regroupés dans ou à proximité des centres urbains dynamiques.

Enfin, le vieillissement de la population, la complexité croissante des pathologies et les progrès techniques imposent de développer la prévention et la coordination. Des parcours de santé plus complexes des patients rendent nécessaire la plus grande complémentarité entre les acteurs et des prises en charge coordonnées et pluridisciplinaires.

Des mesures récentes ont permis le déploiement de nouveaux outils pour répondre à ces enjeux, au travers du Plan d’égal accès aux soins fin 2017, puis des mesures de « Ma santé 2022 », stratégie présentée par le Président de la république en septembre 2018. L’ARS Paca organise leur mise en œuvre, avec ses partenaires dans les territoires, et particulièrement les professionnels de santé et leurs représentants, l’assurance maladie, les universités, les élus des collectivités locales.

Quelles actions pour répondre aux enjeux d’accès aux soins ?

Consolider le maillage du territoire et promouvoir l’exercice coordonné

  • Déployer le dispositif « 400 médecins » : un soutien pour financer 17 postes de médecins généralistes ville/hôpital ou de médecins salariés dans les territoires prioritaires, en zone rurale (zones d’interventions prioritaires et zones d’actions complémentaires) et dans les quartiers politique de la ville ;
  • Doubler le nombre de maisons de santé pluri-professionnelles et faire évoluer l’offre des centres de santé : 23 nouveaux projets de MSP sont en cours dans la région. Notre objectif pour fin 2019 : en compter 70 en activité ! Pour s’appuyer sur la présence des centres de santé dans la région, l’ARS souhaite proposer aux centres de santé dentaires d’évoluer vers la polyvalence, en accueillant également des médecins.
  • Rendre opérationnelles les premières communautés professionnelles territoriales de santé : 5 sont aujourd’hui labellisées, 12 sont actuellement en projet.
  • Tester des modèles d’organisation territoriale pour les territoires isolées, en s’appuyant sur les expériences réussies comme à Breil sur Roya, ou à Barcelonnette

💡Qu'est-ce qu'une communauté professionnelle territoriale de santé ?

Les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) regroupent les professionnels d’un même territoire qui souhaitent s’organiser – à leur initiative – autour d’un projet de santé pour répondre à des problématiques communes.

Mettre à disposition des professionnels du territoire des services d’appui aux professionnels de santé pour les parcours de santé complexes

  • 8 plateformes territoriales d’appui sont déjà opérationnelles : une autre ouvrira avant la fin de l'année 2019 pour que tous les professionnels de santé de la région puissent bénéficier de ces services.

💡 Qu'est-ce qu'une plateforme territoriale d'appui ?

Identifiée par un numéro de téléphone, la plateforme territoriale d’appui est une équipe pluri-professionnelle qui apporte son aide aux professionnels de santé qui font face à une situation complexe dans la prise en charge ou l’accompagnement d’une personne, quels que soient l’âge, la pathologie ou le handicap. L’objectif : favoriser le maintien à domicile et éviter les ruptures de parcours et les hospitalisations inutiles ou évitables.

  • Organiser la continuité et la permanence des soins ambulatoires et proposer des réponses pour la prise en charge des soins non programmés, en poursuivant, en autres, le développement des maisons médicales de garde. Une réflexion sera menée avec nos partenaires (URPS, ordres, assurance maladies, …) pour consolider la disponibilité d’accueil de la population pour des soins non programmés et pendant les horaires de la permanence des soins.

Développer les pratiques de prévention et de coopération chez les professionnels de proximité

  • L’appel à projet Ariane, lancé fin 2018, vise à financer des actions de prévention au sein des structures d’exercice coordonnée.
  • Les futures infirmières en pratique avancée, prévues par la loi de 2016, sont en formation. L’ARS travaille à leur implantation et à la modélisation de cette nouvelle fonction en établissement de santé, et soutien des expérimentations au sein des lieux d’exercice coordonné : la CPTS d’Arles et la MSP de Tourves la Celle.