Une agence, pour une meilleure santé

Missions et activités en santé environnementale

Article
Visuel
Montagne PACA
L’environnement est l’un des principaux déterminants de la santé des populations. On estime que 24 % des maladies dans le monde et 23 % du nombre total de décès sont attribuables à des facteurs environnementaux. Les milieux qui nous entourent agissent quotidiennement sur notre santé: eau, air, qualité des aliments ou des sols, agents physiques, résidus de produits chimiques, etc.
Corps de texte

« La santé environnementale comprend les aspects de la santé humaine, y compris la qualité de la vie, qui sont déterminés par les facteurs physiques, chimiques, biologiques, sociaux, psychosociaux et esthétiques de notre environnement. Elle concerne également la politique et les pratiques de gestion, de résorption, de contrôle et de prévention des facteurs environnementaux susceptibles d’affecter la santé des générations actuelles et futures. » OMS, 1994

Le rôle de l’agence régionale de santé dans la gestion des risques sanitaires liés à l’environnement

La gestion des risques sanitaires liés à l’environnement étant une priorité de santé publique. Le champ d’intervention de l’ARS en santé environnementale s’organise autour de trois grandes thématiques :

  • La prévention et la gestion des risques pour la santé humaine liés à l’eau  (protection de la ressource en eau, alimentation en eau potable, légionelles, eaux conditionnées, eaux thermales, eaux de baignade, eaux de piscine, etc.)
  • La prévention et la gestion des risques dans l’environnement extérieur (impacts liés aux activités humaines passées, présentes et futures, qualité de l’air extérieur, rayonnements non ionisants, déchets d’activités de soins à risques infectieux, etc.)
  • La prévention et la gestion des risques dans les espaces clos (amiante, habitat insalubre, plomb, qualité de l’air intérieur, intoxications au monoxyde de carbone, radon, risques auditifs, etc.)

Les missions en matière de santé environnement au sein de l’ARS :

  • Animation transversale des politiques dans le domaine de la santé environnementale ;
  • Expertise lors de l’instruction de dossiers administratifs ou de production d’avis sanitaires basés sur l’évaluation des risques pour la santé ;
  • Contrôle et Inspection en application de la réglementation sanitaire ;
  • Intervention pour la gestion des situations d’urgence (intoxications au monoxyde de carbone, légionellose, intoxications alimentaires d’origine hydrique, etc.) ;
  • Prévention et promotion de la santé par l’information et l’éducation sanitaire.