Une agence, pour une meilleure santé

Orientation stratégique 2 : faire évoluer l’offre des établissements et services

Article
Visuel
mains enfants
L'état de santé de la population a changé : vieillissement, maladies chroniques, augmentation de la durée de vie...Le système de santé doit s'adapter à ces changements et proposer des réponses adéquates et de qualité: permettre aux personnes de rester à domicile, assurer une continuité dans les prises en charge des patients entre la ville, l'hôpital et le secteur médico-social etc..
Corps de texte

Les établissements de santé et les établissements médico-sociaux participent à ce changement mais les modalités de leur financement n'ont pas totalement intégré ces nouvelles logiques. Cela suppose donc de mettre en œuvre de grands changements dans des organisations complexes.

Actuellement, un déséquilibre financier d'une majorité d'établissements est constaté dans la région Paca. L'amélioration de leur santé financière nécessite de repenser les organisations à l’échelle des territoires.

Les actions de l'ARS Paca pour accompagner les établissements et les services de santé

Définir les niveaux de gradation des soins et mettre en œuvre la réforme des hôpitaux de proximité

Le gouvernement a initié une réforme importante de l’organisation de l’offre de soins avec Ma Santé 2022. En effet, la gradation des soins est définie autour de 3 niveaux de prise en charge :

  • les soins de proximité (médecine, gériatrie, réadaptation…),
  •  les soins spécialisés (chirurgie, maternité…),
  • les soins ultra spécialisés ou plateaux techniques de pointe.

L’objectif de cette réforme est donc de permettre aux citoyens d’accéder, sur un territoire, au meilleur soin, au meilleur endroit au meilleur moment, dans la pertinence des prises en charge et en lien étroit avec les professionnels de santé de ville. L’ARS Paca va accompagner certaines restructurations territoriales pour mettre en place une offre adaptée, soit entre établissements publics, soit entre établissements publics et privés : Var Est, Var Ouest, Centre hospitalier d’Aubagne-La Casamance.

Améliorer la pertinence des soins

La pertinence des soins est un enjeu national et international. D’après un rapport de l’OCDE de 2017, un cinquième des dépenses en santé sont des interventions sans valeur ajoutée pour la santé.

Le chantier phare en 2019 concernera la mise en œuvre du label régional Paca obésité : Paco. Un label régional de qualité du parcours du patient relevant d’une chirurgie bariatrique a été mis en place et les centres sont invités à candidater pour adhérer à ce label, véritable gage de qualité pour les patients !

Piloter les GHT et restructurer les territoires

Les groupements hospitaliers de territoire (GHT) reposent sur des projets médicaux partagés qui organisent une offre de soins de proximité et de recours. En 2019, les principaux chantiers concerneront la mise à jour de ces projets médicaux et soignants suite à la parution de notre nouveau PRS, ainsi que la préparation des équipes des GHT aux réformes des autorisations de soins. Elle concernera aussi une politique des ressources humaines et des systèmes d'information de plus en plus intégrative.

Accompagner le retour à l’équilibre des établissements de santé

En 2019, les principaux chantiers concerneront le pilotage et le suivi des contrats de retour à l'équilibre financier (Cref), le suivi des Copermo ainsi que l’accompagnement des restructurations. Des accompagnements ciblés pourront être engagés sur des projets re-structurants à l’échelle territoriale.

💡  Qu'est-ce qu'un Cref ?

Le contrat de retour à l’équilibre financier est un accompagnement contractuel de l’ARS Paca envers les établissements de santé en situation financière déséquilibrée. Il doit permettre aux établissements signataires un retour à l’équilibre financier afin de garantir leur pérennité et développer leur offre de soin.

Dans le champ médico-social : sortir d'une logique de place pour une logique de réponse en proximité, développer des plateformes

En 2019, les principaux chantiers concerneront le soutien à la diversification des modalités d'accompagnement, l’assouplissement des agréments (public, âge), la formation des établissements et des services médico-sociaux aux changements de pratiques, la promotion des coopérations, le fonctionnement en dispositif (plateformes, équipes mobiles...), et la promotion des modalités d'accompagnement "hors les murs".

Par exemple, l'agence a financé le dispositif "Ehpad hors les murs" qui positionne l’Ehpad comme une plateforme de ressources pour le domicile à travers l’externalisation de certaines prestations (infirmier(e) de nuit, ergothérapeute et le cas échéant psychologue) à destination des personnes âgées dépendantes prises en charge au domicile.