Contrôle des eaux de piscine

Article
Piscines

Une piscine mal conçue, mal réalisée ou mal exploitée est dangereuse pour votre santé. C'est pourquoi il existe une réglementation en matière d'hygiène qui s’applique à toutes les piscines sauf celles qui sont réservées à l'usage d'une seule famille.

La région Paca est la région française disposant de très loin du plus grand nombre de piscines ouvertes au public. Près de 5 300 bassins sont soumis au contrôle sanitaire règlementaire de la qualité de leur eau organisé par l'ARS.

Pour sensibiliser tous les gestionnaires publics et privés de piscines ouvertes au public, l’ARS élabore et diffuse des documents pour leur apporter les informations sur les règles à respecter pour le bon fonctionnement des installations de traitement de l’eau, mais également vis-à-vis de l’entretien des locaux.

Les gestionnaires des piscines privées à usage collectif (établissements de bain ou de natation des copropriétés résidentielles, des gîtes touristiques et des chambres d'hôtes) sont tenus de réaliser ou de faire réaliser (par des laboratoires agrées pour le contrôle sanitaire des eaux) une surveillance permanente de la qualité des eaux du ou des bassins dont ils ont la charge, d'en afficher les résultats à l'intention des usagers et de consigner ces résultats dans un carnet sanitaire à la disposition de l'ARS.

Les contrôles réguliers organisés par l’ARS portent sur la qualité de l'eau des bassins. Les prélèvements sont réalisés par l'ARS, les services communaux d’hygiène et de santé ou les laboratoires agréés par le ministère de la santé. L’ARS valide les résultats des analyses et les communique aux gestionnaires des piscines qui doivent les porter à la connaissance des usagers par affichage dans la piscine. En cas de non-conformité, l'ARS veille à la mise en œuvre par l'exploitant des mesures de gestion prévues pour corriger ces situations, et, éventuellement, procède à de nouveaux contrôles pour confirmer le retour à la normale. Un programme d’inspection est également mis en place, portant en priorité sur les piscines dont l’eau présente des non-conformités ou faisant l’objet de réclamations d’usagers.

Consultez les résultats des analyses du contrôle sanitaire des eaux des piscines de votre département

Afin de mieux prendre en compte la sécurité sanitaire des usagers dans les piscines publiques et privées recevant du public la réglementation nationale évoluera à compter du 1er janvier 2022.

Le décret relatif à la sécurité sanitaire des piscines et ses 4 arrêtés d'application ont ainsi  été publiés au journal officiel du 27 mai 2021 et font évoluer le code de la santé publique. Cette nouvelle réglementation apporte des évolutions sur 5 principaux points :

  • elle modifie le champ d’application de la réglementation ;
  • elle établit une classification des piscines selon la nature de l’établissement et la fréquentation maximale théorique ;
  • elle modifie  la fréquence des prélèvements et d'analyses dans le cadre du contrôle sanitaire exercé par l’ARS ;
  • elle définit de nouvelles normes de qualité des eaux de piscines ;
  • elle instaure des obligations d’élaboration de procédures (nettoyage/ désinfection) et de protocoles (qualité de l’eau/qualité de l’air).

Le  document d’information à destination des responsables de piscines a été élaboré pour synthétiser les principales nouveautés introduites par cette nouvelle réglementation et ainsi, en faciliter la compréhension et la mise en œuvre. Ces nouvelles dispositions règlementaires s’appliqueront au 1er janvier 2022, aux piscines publiques et privées à usage collectif, y compris les piscines de réadaptation fonctionnelle d’usage médical.


Pour comprendre la nouvelle réglementation piscine, vous pouvez consulter une synthèse en vidéo de celle-ci, réalisée par l'ARS Occitanie :

 

Aller plus loin