Cancer du sein : une invitation à se faire dépister durant Octobre rose!

Actualité
Octobre rose cancer du sein
Psodaz - Freepik.com

Entre 50 et 74 ans les femmes sont le plus exposées au risque de cancer du sein. Pour combattre cette maladie, la meilleure arme, c'est le dépistage tous les deux ans. A l’occasion d’Octobre Rose, les initiatives se multiplient pour rappeler la gravité de cette maladie et sensibiliser les femmes à l’importance du dépistage.

Objectif d'Octobre rose : une information éclairée pour les femmes

Aujourd'hui le cancer du sein concerne 1 femme sur 8 !

L'objectif de cette campagne est de sensibiliser les femmes et de les inviter à se faire dépister.

Le dépistage a pour objectif de diminuer le nombre de décès causés par le cancer du sein car, chaque année, le cancer du sein tue 12 000 femmes en France.

Octobre rose, c'est aussi l'occasion de répondre aux interrogations des femmes et des professionnels de santé sur les modalités de dépistage adaptées aux différents niveaux de risque et de cibler plus particulièrement les femmes éloignées du dépistage pour lutter contre les inégalités.

Qui est concernée par le dépistage du cancer du sein ?

Le dépistage organisé du cancer du sein concerne toutes les femmes entre 50 et 74 ans, sans symptômes et n'ayant pas de facteurs de risque particuliers de cancer du sein, autre que leur âge.

Tous les deux ans, une invitation est envoyée aux femmes de 50 à 74 ans pour effectuer une mammographie prise en charge à 100% par l’Assurance maladie.

Les femmes ayant un risque élevé ou très élevé de cancer du sein peuvent bénéficier d'un suivi spécifique adapté à leur situation individuelle. Depuis le 1er septembre 2016, les personnes nécessitant un dépistage spécifique peuvent bénéficier d'une prise en charge à 100 % pour les examens recommandés dans leur situation.
Consulter la page Dépistage du cancer du sein - Les niveaux de risque sur le site e-cancer.fr

Plus un cancer du sein est détecté tôt, plus les chances de guérison sont importantes.
Cette détection précoce permet de soigner plus facilement le cancer et d’augmenter ses chances de guérison, mais aussi de limiter les séquelles liées à certains traitements.

Grâce au dépistage précoce, le cancer du sein guérit dans 9 cas sur 10.

Concrètement, comment se faire dépister du cancer du sein ?

Le dépistage du cancer du sein repose sur :

  • une mammographie,
  • un examen clinique des seins,
  • éventuellement, d’autres examens peuvent être nécessaires (par exemple une échographie, une radiographie complémentaire).

Dans le cadre du dépistage organisé, vous choisissez vous-même votre radiologue parmi une liste de radiologues agréés jointe au courrier d’invitation envoyé par l’Assurance Maladie.

Quels sont les facteurs qui augmentent le risque de cancer ?

  • L’âge : En effet, près de 80 % des cancers du sein se développent après 50 ans.
  • Nos modes de vie : Le tabac, l’alcool, le manque d’activité physique, une alimentation peu équilibrée…  augmentent le risque de cancer, dont celui du sein.

  • Les antécédents : Il existe ensuite d’autres facteurs liés à certains antécédents médicaux (précédents cancers, affections du sein), personnels (exposition aux radiations médicales avant 30 ans) et familiaux (cancers).

Aller plus loin

Les dépistage organisé du cancer : les réponses à vos questions